Refonte de Framadate avec API

Il était une fois Framadate, une petite histoire de télétravail hors pandémie de Covid-19. Comme beaucoup de boulots collaboratifs de logiciels libre, c’est une contribution faite à distance, par beaucoup de personnes dans le monde, sur leur temps libre. De quoi apprendre des choses utiles en ces temps où le télétravail semble être totalement nouveau, alors que pour beaucoup de contributeurs au libre, le travail de loin à plusieurs a toujours été l’unique façon de faire. Donc Framadate, installé sur framadate.org, c’est comme Doodle (qui est devenu très cher pour le commun des mortels), mais en mieux du point de vue éthique.

Qu’est-ce que c’est, Framadate?

C’est un petit logiciel que vous pouvez installer sur votre serveur afin de permettre à n’importe qui d’organiser des sondages pour se faire des rendez-vous (au lieu d’utiliser la technique moisie des échanges interminables d’email « moi je suis dispo tel jour » « ha moi non » « ah moi oui » « oui mais toi on s’en fout Bébert! » … pauvre Bébert!), sans que les gens que vous souhaitiez réunir n’aient besoin de s’sinscrire, de faire chauffer la carte bleue, ou de se faire pister par les GAFAM.

C’est un logiciel très utilisé, mais qui souffre de problème d’ergonomie énorme sur mobile. Comme beaucoup de projets libres, faits par des gens qui ne sont pas experts en User eXperience, design, accessibilité, traduction. Il était question de retaper son front end depuis un bout de temps, et Maiwann s’est lancé dans la réunion d’idées en 2018, a produit des design d’écrans en 2019, et fait un appel a discuter du truc avec le hashtag , depuis un post Mastodon en Aout 2019. Les maquettes étaient prêtes et n’attendaient qu’à être traduites en logiciel.

Nouvelle tête de framadate, maquettes sur Zeplin, cette version n’est pas encore en production:

Comment on fait pour contribuer à plusieurs à distance?

Avec d’autres gens recrutés de divers moyens avec des posts sur des forums et des médias sociaux de toutes sortes. Des gens répondent à l’appel, et c’est parti!

Communication interne

En premier lieu il faut savoir comment communiquer avec les autres contributeurs. , on a discuté du truc d’abord sur les réseaux sociaux et forums d’où ont été faits les appels. Quel moyen on devrait privilégier pour échanger tout le long du projet? Celui qui convient à le plus de gens motivés.

Riot, IRC, forum framacolibri, Wire, Mattermost, les possibilités sont nombreuses, mais c’est le Mattermost de Framasoft, Framateam, section UX & Libre, canal framadate qui a remporté le plus de votes. Grâce à mon gestionnaire de mots de passe, créer un compte avec un mot de passe réellement complexe (une centaine de caractères divers et variés) ne me fait pas peur. Mattermost ci propose en plus l’avantage de pouvoir se connecter via le Gitlab de Framasoft, Framagit, qui héberge tous les code sources des projets. C’est aussi un excellent moyen d’avoir plusieurs autres outils utiles à un projet logiciel: disposer d’un wiki, et d’un tableau de choses à faire avec les Issues, au sein desquelles on peut aussi discuter des détails.

Il a été convenu aussi qu’on allait donner des informations pour accueilir les nouveaux contributeurs dans la desciption du canal framateam nommé Framadate, et que l’on allait cantonner les discussions de dev dans un canal séparé pour ne pas faire fuir les gens normaux, sur : framadate-dev.

Quels sont les objectifs, par où puis-je commencer?

Il nous faut aussi savoir ce qu’on veut faire, pour savoir quelles compétences rechercher et comment indiquer aux gens qui le souhaitent comment ils peuvent aider le projet. C’est un gros travail de discussion et de communication. Certains ont l’habitude de faire ça en vrai, dans des ateliers de contribution où des gens de tous âges et de tout poil viennent discuter, sociabiliser, boire un coup, et des fois même, écrire, dessiner, coder des trucs.

Les maquettes sont prêtes, on peut les faire évoluer, on est prêts aussi à les confronter à la réalité.

Accueillir les gens est primordial

c’est sur nos premiers ressenti que l’on va décider si on a envie d’investir deux minutes dans un projet en ligne avec des gens que l’on ne connaît ni d’ève ni d’adam. Ensuite, comprendre qu’on a le droit de poser des questions et d’ignorer des choses, et qu’on peut aider sans avoir aucune compétence logicielle, ça fait un bien fou.

Pour savoir ce que l’on peut faire on a créé au début un pad collaboratif. Puis une fois qu’on a fait le ménage dans nos idées, on a mis ça dans le wiki du dépot gitlab.

Au début on a envisagé de ne retaper que le style. Puis en discutant avec des gens qui connaissaient bien le code existant, et en examinant d’un côté ce que ça nous prendrait comme temps de retaper ce qui existe, ou repartir de zéro avec un framework comme on a conclu qu’il valait mieux partir de zéro et utiliser quelques bibliothèques logicielles à assembler pour se concentrer sur le code métier.

Ensuite, ça se fait au fil de l’eau, l’important étant que chacun trouve son compte et soit prêt à faire des concessions pour avancer. oui moi aussi, c’est fou je sais.

Relancer régulièrement les motivés

Une fois les gens mobilisés, il faut identifier ce qui les bloque, car bien souvent on hésite à dire quand quelque chose ne va pas. Relancer fait partie du boulot pour bosser en équipe, même si on a pas du tout un statut d’animateur ou de manager officiel.

Un gros boulot de refacto pour bien séparer les concepts, les types, faire des modèles documentés dans le code ont été réalisés pendant le confinement de 2020. Quelques petites réunions vocales en équipe ont permis d’avancer sur les points les plus techniques. La bêta n’est pas encore sortie.

Mais vous pouvez déjà demander à l’API ce qu’elle fait, j’ai mis une version de démo sur framadate-api.cipherbliss.com/api/v1

voici le document qui liste la config au format JSON: https://framadate-api.cipherbliss.com/api/doc.json

Vous pouvez venir voir comment on avance sur les dépots framagit, et sur les canaux de discussion de Framateam, section UX & Design. Enjaillez!

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies.

  • Bitcoin
  • Ethereum :
  • Monero
  • Ğ1
Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.
Suivez moi sur Mastodon @tykayn@mastodon.cipherbliss.com.
Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

comment résourdre « bd_crypto_luks_open_blob called but not implemented »

Vous avez un disque chiffré avec LUKS, mais après avoir entré sa phrase de passe pour le déchiffrer, votre système ne se souvient plus comment le déchiffrer et vous affiche cette erreur « bd_crypto_luks_open_blob called, but not impolemented ». Il s’agit d’un paquet qui manque à l’appel dans votre gestionnaire de dépendances, il suffit de l’installer et de redémarrer le service de disque.

sudo apt install libblockdev-crypto2
systemctl restart udisks2.service

et voilà, vous pourrez déchiffrer vos disques LUKS à l’aise.

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies.

  • Bitcoin
  • Ethereum :
  • Monero
  • Ğ1
Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.
Suivez moi sur Mastodon @tykayn@mastodon.cipherbliss.com.
Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

lancement de Joinfediverse.org

En début d’année 2020, avec Wulfila et d’autres joyeux lurons de framateam (Maiwann, Lapineige, Llaq…), nous avons entrepris de réaliser un site web pour faire découvrir le concept de Fédiverse au commun des mortels. Contrairement à d’autres nombreux sites qui abordent l’aspect technique et les protocoles utilisés, nous avons préféré montrer un site qui détaille graphiquement les interactions par centre d’intérêt entre plusieurs univers fédérés, et proposer à la personne qui s’y promène de découvrir une petite sélection de sites proposant de s’inscrire.

Le but du jeu étant d’avoir un site illustré pour promouvoir les réseaux sociaux ouverts, pour libérer ses échanges avec ses proches de la surveillance corporatiste actuelle et protéger nos proches en ligne.

Car vous l’ignorez peut être, mais nous sommes tous reliés sur terre à un maximum de 4 degrés de séparation, et si nous ne faisons pas attention nous exposons nos proches à des dangers bien réels. Un peu comme si on s’imaginait que fumer sa clope c’est pas bien grave, alors qu’on est dans une pièce bondée de monde et qu’on est pas très loin de personnes ashmatiques, ou proche de nouveaux nés, ou tout simplement de personnes qui ne sont absolument pas d’accord pour que vous leur raccourcissiez leur espérance de vie.

Bref, je vous invite à découvrir ce site et comment le fédiverse (ou la fédiverse, comme vous voulez) vous permet de choisir vraiment vos amis, et communiquer de façon ouverte et sécurisée. Un moyen comme d’autres de reprendre le contrôle sur votre vie en ligne et sur votre attention hors ligne:

www.joinfediverse.org

Par exemple, vous pouvez me trouver ici sur Mastodon, dans la Fédiverse:

https://mastodon.cipherbliss.com/@tykayn

Chez Framasoft il existe un groupe de contributeurs de la traduction Englishe vers Français (et autre), dont je fais partie, nommé Framalang.

On a passé les derniers mois à traduire une suite d’articles divers et variés, dont 7 théories à propos du / de la Fédiverse, étudiées par des sociologues et des techos, retraçant son évolution ainsi que celle des logiciels libres (vs logiciels privateurs) et sa réaction face à la tolérance, contrairement à ce qu’on fait les grosses plateformes des GAFAM où les intérêts capitalistes passent avant tout.

Le pdf anglais des 7 thèses est ici, sa traduction sera bientôt publiée.

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies.

  • Bitcoin
  • Ethereum :
  • Monero
  • Ğ1
Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.
Suivez moi sur Mastodon @tykayn@mastodon.cipherbliss.com.
Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

Libération de données publiques de Meluzine

à une époque j’ai retapé intégralement le site web de meluzine.org, qui référençait de nombreux fanzines présent dans les conventions de France et de Navarre depuis le début des années 2000.

Avant ça ressemblait à ceci et permettait de parcourir toute la connaissance des fanzineux amateurs via une bibliothèque en ligne et un forum phpbb:

C’est devenu comme ceci en 2012, avec un brin de developpement symfony et du boulot de direction artistique par Vaelyane et Noucky, le tout intégré par mes soins.

palette de couleurs

mind map du plan du site

J’avais aussi mis en place un système de série de festivals pour retrouver des galeries photo liées ensemble, rendre le site lisible sur mobile, faciliter l’administration des photos en téléchargeant un zip, fusionner des formulaires, faire de la validation avant envoi, et créé un système de vote sur les festival pour que les fanzineux donnent un avis sur plusieurs aspects des festivals, dans un niveau de détail de leur choix.

Puis le temps n’aidant pas, j’ai manqué de disponibilité, les membres de l’association Meluzine aussi, le forum s’est vidé de toute activité, les gens migrant vers des plateformes de GAFAM pour communiquer directement dans les couloirs de la Stasi moderne. Et j’ai donc fourni la base de données et les fichiers sources, puis en 2018 j’ai recyclé le serveur sur lequel était hébergé le site de meluzine.

Depuis, quand on va sur le site on peut voir ceci:

C’est dommage pour le fanzinat français (ça a beaucoup inspiré Qzine, notre fanzine de la CULture avec un grand Q) de ne plus profiter de ce qui a été fait, les contenus du site étant une mine d’or pour toute personne souhaitant se lancer dans le magazine amateur et cherchant des repères. Savoir comment se lancer, trouver des gens, garder une équipe, comment préparer un festival, répartir les coûts, comment éviter les mauvais plans, et voir de chouettes photos.

On peut en voir quelques restes sur le site archive.org.

Un autre groupe très prolifique était Kejhia, dont j’ai croisé quelques fondateurs et fondatrices à la Japan Expo 2019, qui m’ont annoncé que le collectif était mort. Nom de zeus!

Me faisant fer de lance de la team open data, je vous fournis donc ici un zip de 350 ko receuillant plusieurs fichiers CSV listant toutes les infos relatives aux fanzines et aux festivals qui étaient accessibles sur le site. J’en avais publié un graphique de répartition des prix des fanzines ici il y a un bon moment.

Bon fouillage de données ouvertes!

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies.

  • Bitcoin
  • Ethereum :
  • Monero
  • Ğ1
Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.
Suivez moi sur Mastodon @tykayn@mastodon.cipherbliss.com.
Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

Un site web pour le Club informatique et libertés de Gometz le châtel

L’agenda du libre est un très bon moyen d’aller à la rencontre de gens de toutes sortes qui font de l’éducation populaire au numérique, au logiciels libres, aux projets de biens communs, et aux rencontres autour de tous ces sujets. C’est comme ça que j’ai pu rencontrer un petit club de jeunes retraités (et pas que), à cinq minutes de chez moi qui se réunissent toutes les semaines pour voir l’actu du libre, de la lutte contre les GAFAM, et récemment comment apprendre à coder en python.
Le fondateur du club, Georges, était professeur à l’université d’Orsay et donne les cours de python aux membres du club.

En Février j’ai été découvrir l’équipe, leur ai proposé de communiquer par liste de diffusion en en créant une chez framalistes.org, et leur ai proposé un atelier gestionnaire de mots de passe.

Ce que nous avons fait la semaine suivante. Avec un groupe ravi de découvrir le principe et de voir comment exporter ses mots de passe depuis firefox.
Les slides de la présentation sont ici: https://slides.com/tykayn/gestionnaire-de-mots-de-passe . C’est très pratique slides.com, ça permet d’éditer des présentations en JS et de les exporter. Au départ je pensais que ce n’était que disponible en version payante et en fait non.
Bref, un très chouette moment d’échange, d’essais, des questions réponses, de la mise en pratique sur laptop et sur téléphone.

ça m’a permis de pratiquer un peu plus la présentation en live, ce qui est super important quand on souhaite démocratiser la reprise de contrôle sur nos vies numériques, via notamment du logiciel libre et de l’éducation.
D’ailleurs si y’a d’autres personnes partantes pour retenter l’aventure ce serait avec joie 🙂

En lieu et place de payer l’adhésion annuelle à l’asso, je leur ai retapé leur site web avec un wordpress et un nom de domaine, le tout en https avec Lets encrypt, reprenant le contenu du précédent.

Nous n’avons pas eu le temps pour que forme l’équipe correctement à wordpress, mais ce sera pour un prochain épisode.
N’ayant jamais fait grand chose en Python j’en ai profité pour apprendre deux trois trucs et pratiquer sur repl.io et voir comment faire des tests unitaires en python.
« hey mais en fait ça ressemble au CoffeeScript » me disais-je. Oui, bon, sauf que le CoffeeScript s’inspire de Python, créé bien avant 😀

Avant le confinement, l’équipe d’une presque dizaine de personnes se réunissait toutes les semaines, maintenant c’est une autre histoire.

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies.

  • Bitcoin
  • Ethereum :
  • Monero
  • Ğ1

Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.

Suivez moi sur Mastodon
@tykayn@mastodon.cipherbliss.com.

Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

Comment développer localement son Mastodon

Pour développer localement sur votre version de mastodon c’est facile, il suffit de lancer la commande « foreman start ». Voilà. Allez, tchao!

Hum. Oui bon c’est pas VRAIMENT aussi simple. Pour que ça fonctionne il va vous falloir avoir de quoi bosser en Ruby version 2.5 et +, et pour faire du développement front end il vous faudra du nodejs en version supérieure a 10. C’est la partie la plus simple. Toute la partie Ruby est une put*** de galère un brin plus complexe parce que les gérants des dépots apt ne sont pas foutus de mettre une version de ruby suffisamment récente. Heureusement les infos détaillées et en Français pour se faire un environnement de dev Mastodon existent sur le fucking manuel officiel.

Vous devrez lancer toutes ces commandes qui ne fonctionneront que sur un système Debian / Ubuntu plutôt récent.

sudo su
apt update && apt install -y \
  imagemagick ffmpeg libpq-dev libxml2-dev libxslt1-dev file git \
  g++ libprotobuf-dev protobuf-compiler pkg-config nodejs gcc autoconf \
  bison build-essential libssl-dev libyaml-dev libreadline-dev \
  zlib1g-dev libncurses5-dev libffi-dev libgdbm6 libgdbm-dev \
  nginx redis-server redis-tools postgresql postgresql-contrib \
  certbot python-certbot-nginx cmdtest libidn11-dev libicu-dev libjemalloc-dev
adduser --disabled-login mastodon
su - mastodon

après il vous faut ruby en version 2.6.5 ,
puis ruby fait comme npm et dispose d’un gestionnaire de packages qui s’apelle gem
mais ça ne suffit pas, il faut installer le gem qui s’apelle bundler
et là on peut faire un « bundle install » pour mettre les dépendances ruby du projet
et après faut mettre les dépendances front, yarn install –pure-lockfile

Ensuite pour bidouiller le front vous n’avez plus qu’a savoir coder du javascript avec React / Redux, et comprendre comment causer avec le backend via l’outil d’abstraction de base de données.

Dernièrement, en plus de m’être lancé dans le retapage d’un thème sombre avec quelques fonctionnalités supplémentaires qu’on peut voir sur mon instance Mastodon, je me suis lancé dans la création d’une messagerie instantanée. en React Redux donc.

On peut en causer sur le canal Mastodon et Mastodon-dev de framateam si ça vous intéresse.

https://docs.joinmastodon.org/

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies.

  • Bitcoin
  • Ethereum :
  • Monero
  • Ğ1

Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.

Suivez moi sur Mastodon
@tykayn@mastodon.cipherbliss.com.

Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

Entraide locale avec des affiches et un pad en ligne

Stimuler l’entraide locale dans sa ville en placardant un pad partagé, c’est facile à faire. Il vous suffit de créer une fiche avec un lien, l’imprimer et la placarder, et tada!

J’ai utilisé cryptpad.fr pour faire ça, avec un frama link imprimé, pendant le confinement. vous pouvez reprendre le modèle suivant:
_______________
https://cryptpad.fr/pad/#/2/pad/edit/14deXQhN3ObKLYw4mdGUtQnE/

[nom de votre ville] – entraide locale

Tou.tes les brissois.es sont invités à écrire dans ce document collaboratif. Partagez le ! https://frama.link/briis

  • Mairie de Briis permanence téléphonique 24h/24 : 06 08 58 80 94
  • La mairie organise le portage de repas à domicile (pour les + de 70 ans ?) inolscription 24h/24 : 06 08 58 80 94

A – Questions ouvertes

  • Comment donner des moyens directement aux hopitaux?

B – Commerces à Briis et alentours

C – Santé

D – Enfance

Continuité pédagogique: https://www.continuitepedagogique.org/

E – Protection sur internet et vie privée

Installez le bloqueur de publicité et de tracking ublock origin, sur Firefox, sur Chrome

Communication, conférences audio / vidéo, Télétravail

 

Services divers

Divertissement:

 

 

 

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies.

  • Bitcoin
  • Ethereum :
  • Monero
  • Ğ1

Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.

Suivez moi sur Mastodon
@tykayn@mastodon.cipherbliss.com.

Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

2e Confinatelier le 6 Juin 2020

contribatelier, illustration de David Revoy

J’avais participé au premier Confinatelier, en compagnie d’une centaine d’autres personnes, le tout à distance, et c’était super chouette de voir toute cette énergie. Un peu comme à un festoche Pas Sage en Seine, mais via BigBlueButton.

@Framasoft@framapiaf.org a publié son annonce officielle pour le 2e , du Samedi 6 Juin 2020 qui commencera à 14h.
Faites passer l’info, on y causera , mais aussi , , , , et bien d’autres chosses passionantes.
https://contribateliers.org/2020/05/31/rendez-vous-le-6-juin-pour-le-confinatelier-2/

ça se passera à ce lien: https://huit.re/confinatelier, notez le dans votre agenda!

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies.

  • Bitcoin
  • Ethereum :
  • Monero
  • Ğ1

Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.

Suivez moi sur Mastodon
@tykayn@mastodon.cipherbliss.com.

Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

Changer la limite de caractères sur son instance Mastodon

La limite de caractères de Mastodon (voir ici les autres articles sur le sujet) est une contrainte que l’on peut définir plutôt facilement, bien que cette personnalisation n’existe pas encore dans le frontend administrateur. Vous trouverez la source correspondant au fichier compose_form.js sur framagit où j’héberge les sources de Mastodon Bliss.

il suffit de modifier le fichier app/javascript/mastodon/features/compose/components/compose_form.js et changer la limite de 500 caractères en un nombre entier de votre choix. Pour faire quelque chose de propre vous devriez définir une propriété locale au composant compose_form et la référencer. La version simple consiste à faire un rechercher-remplacer. Mais je suis certain que faire un peu plus propre est à la portée de beaucoup de monde.

dans la partie propTypes, ajoutez la propriété

maxTootCharsLimit   : PropTypes.number,

définissez sa valeur par défaut, par exemple 7777 comme sur Mastodon Bliss, dans l’objet defaultProps

static defaultProps = {
  showSearch       : false,
  maxTootCharsLimit: 7777,
};

et ensuite vous n’avez plus qu’a remplacer les « 500 » par this.props.maxTootCharsLimit

ligne 93

if (isSubmitting || isUploading || isChangingUpload || length(fulltext) > this.props.maxTootCharsLimit || (fulltext.length !== 0 && fulltext.trim().length === 0 && !anyMedia)) {

ligne 186 et 249:

const disabledButton = disabled || this.props.isUploading || this.props.isChangingUpload || length(text) > this.props.maxTootCharsLimit || (text.length !== 0 && text.trim().length === 0 && !anyMedia);
<div className='character-counter__wrapper'><CharacterCounter max={this.props.maxTootCharsLimit} text={text}/>

Enfin, vous n’avez plus qu’a reconstruire votre frontend avec la commande
RAILS_ENV=production bundler exec rake assets:precompile
(éventuellement vider le cache avec bin/tootctl cache:clear ), relancer le service mastodon-web et le tour est joué. Si vous ne voyez pas de quoi je parle, regardez la doc. (Ne soyez pas trop pressé de bidouiller Mastodon si vous n’avez aucune idée de ce dont parlent les deux dernières lignes hein :D)

Dernière modif a faire côté backend dans le validateur en Ruby:
app/validators/status_length_validator.rb

changer la valeur de MAX_CHARS.

 MAX_CHARS = 7777

 Et voilà, votre serveur Mastodon peut faire du macro-blogging.

Si vous aimez bidouiller Mastodon et que vous souhaitez échanger à ce sujet à ce propos, venez donc faire un tour sur framateam Design Libre / UX / Mastodon, on sera ravi d'en causer. (voir ici les autres articles sur le sujet

Enjaillez!

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies.

  • Bitcoin
  • Ethereum :
  • Monero
  • Ğ1

Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.

Suivez moi sur Mastodon
@tykayn@mastodon.cipherbliss.com.

Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

Faut il avoir une présence sur les plateformes sociales privatives pour en libérer ses utilisateurs

Suite à ce post, https://framacolibri.org/t/mobilizon-et-technos-des-gafams/5461/9?u=tykayn référant cette discussion sur Mastodon https://diaspodon.fr/@dada/102643392155613739
j’aimerais avoir vos réflexions sur des méthodes qui fonctionnent pour inciter les gens les moins geek/ingénieurs/techniques du monde à se libérer des effets de réseau des plateformes « sociales » centralisées.

J’en viens à me dire qu’on peut sans doute parler du fédiverse sans avoir à faire comprendre aux gens la notion d’instance ou de décentralisation. Ces notions viendront plus tard. ça parlera aux techos, mais pas aux utilisateurs lambda qui attendent que d’autres leurs montrent quoi faire.

Par exemple, pour ceux qui s’attendent uniquement à croiser plein de monde et qui ne comprennent pas les dégâts sur la vie privée que fait facebook, on peut leur dire que l’audience double tous les 6 mois, et qu’actuellement on a près de 4 millions de gens dans le fédiverse (pas que sur Mastodon).
Ou encore leur montrer comment Fb nous éloigne de nos amis en filtrant les flux d’actus et nous donne une illusion de proximité plutôt qu’une réelle proximité.
On peut dire a nos copains artistes qui font du crowdfunding régulièrement que leurs appels aux dons ne seront pas pollués par de la pub.
Aux militants on peut leur dire que leurs messages ne seront pas censuré au gré des décisions politiques des actionnaires gérant le site.
Les exemples sont nombreux.

J’ai choisi plusieurs choses pour inciter les gens:
L’exemple: en supprimant mon compte Fb et Google.
L’argumentatif écrit: en faisant des posts de blog qui ne s’adressent pas à des techniciens.
<strike>Le témoin de jéhovah: en allant frapper à la porte des gens pour leur prêcher la bonne parole.</strike> Non, enfin, bon, en causant à mes proches et moins proches.

J’ai choisi d’utiliser twitter (en crossposting de source mastodon perso https://mastodon.cipherbliss.com ) et (très peu) linkedin aussi. Tout en étant conscient des business model de ces plateformes et de l’attention très limitée et filtrée des gens qui sont dessus.

**J’aimerais que l’on partage nos retours d’expérience là dessus.**
Jusqu’ici j’ai réussi à faire en sorte que quelques uns de mes contacts s’inscrivent à mamot.fr ou à mastodon.art à l’époque où Mastodon était par défaut en multi colonne, ce qui gêne les nouveaux venus.
Peu de gens parmi ceux là n’ont rien que tenté de faire le moindre post.
Un seul à réalisé plus de dix posts pour faire découvrir ses illustrations.
Les questions relatives à la vie privée sont un argument qui est extrêmement compliqué à faire entendre en peu de temps, c’est donc un angle argumentaire très inefficace.
Il parle cependant d’avantage aux femmes ayant connu du harcèlement en ligne et des ex dangereux.
Je connais pas mal de dessineux / artistes / illustrateurs, qui sont assez réceptifs aux problématiques de censure et de filtrage de leurs publications.
– L’angle argent parlera aussi à pas mal de monde quand on leur fait comprendre que la publicité ciblée et le profilage constant leur coûtent plus cher sur n’importe quel site et aussi en terme d’assurances et de relations avec les banques.
– On peut évoquer les scandales oubliés des cartes de fidélité dans les supermarchés, dont le capitalisme de surveillance n’est que l’extension. (Mais attention, c’est un terme qui va souvent faire sortir des mots comme « paranoïa », ce à quoi vous pouvez répondre que la paranoïa n’a pas de preuves, alors que là vous en avez)
– Pour les enthousiastes de la commande vocale on peut leur dire que « pour que le micro de ton bidule connecté détecte que tu lui dis une commande, il faut qu’il soit à l’écoute en permanence ». Très souvent les gens l’ignorent.
Montrer l’historique des enregistrements « ok google » où on a pas dit ok google permet une prise de conscience assez brusque qui peut être utile.
– Pour nos contacts engagés politiquement, les révélations d’edward snowden, cambridge analytica, la censure politique, le business model de la surveillance, sont des sujets qui auront leur auditoire.
– Les évènements facebook, une fonctionnalité très demandée (qui pour certains restent la dernière raison de l’existence de leur compte) permettent de faciliter les réunions militantes, mais les vident de leur efficacité à cause du filtrage et du fichage. Les militants en sont rarement conscients. (je vous ai dit que j’ai hâte que Mobilizon sorte une version alpha?)
– Les personnes conscientes que la limitation de caractères de twitter ne peut engendrer que des arguments d’homme de paille et des interjections violentes, dites leur qu’ils peuvent avoir autant de texte qu’ils le veulent ailleurs (pleroma, plume, mastodon).
– Les artistes vidéastes, faites leur essayer d’importer leurs vidéos sur peertube. Utilisez l’argument d’autorité de quelques comptes connus.
– Vous avez des amis LGBT+, montrez leur comment Mastodon permet de lutter contre le harcèlement, permet l’inclusion, les havres de paix, et redonne le contrôle aux gens les plus exposés aux risques de toutes sortes.
– Pour les gens souffrant de handicap, de maladies et autres traumas, mettez en avant l’accessibiltié et le design respectueux.
– Eugen Rochko écrivait qu’en fait ce ne sont pas les fonctionnalités qui comptent mais les personnes. Si un réseau social était fait de signes de fumée mais qu’il y avait des gens suffisamment connus dessus, tout le monde ferait des signes de fumée. Ce ne sont pas les fonctionnalités qui priment.

Je le concède, on est loin du gros succès migratoire.
Mais ma femme qui n’est pas du tout ingénieur commence à être à l’écoute des problématiques de vie privée maintenant que ça fait 9 mois qu’elle ne me voit plus sur facebook/messenger (et un an qu’on utilise Signal, qu’on a réussi à faire adopter par pas mal de gens autour de nous) et me disait récemment qu’elle envisageait de s’organiser un évènement en raid avec d’autres de ses contacts facebook pour s’inscrire à mastodon et voir ce que ça donne a plusieurs.
On a commencé à écrire des textes pour les nouveaux utilisateurs, et je constate que les arguments qui la font réagir ne sont pas du tout les mêmes que moi, ce qui est fort enrichissant.

Comment se faire des amis sur Mastodon

Comment devenir un artiste à succès sur Mastodon

Principaux obstacles donc:

la langue. les infos sur le fédivers se trouvent surtout en anglais, tout comme la vidéo de présentation qui existe avec des sous titres français, mais pas de vocal en français. Ce qui fait littéralement peur à toute personne de plus de 35 ans que je croise)
on s’imagine qu’adopter le fédivers est compliqué (notion d’instance / décentralisation) alors qu’on pourrait se passer de cette éducation dans un premier temps.
créer un compte ne se fait pas en un click avec un bouton « se connecter via une plateforme privative ». C’est un truc controversé, je comprends bien, mais je suis convaincu qu’on libérerait énormément de gens bloqués en mettant ça en place, par exemple avec IndieAuth ou d’autres fournisseurs d’identités.
– coordonner deux ou cent personnes à essayer en même temps serait très efficace pour balancer l’effet de réseau. Mais c’est forcément plus compliqué de coordoner cent personnes plutôt que deux.

Demandez aux gens comment ils sont arrivés sur Fb, ils vous diront que c’est parce qu’un de leurs proches les y a invité. Utilisez les liens d’invitation Mastodon, et organisez des raids. Pas sur la zone 51. ou alors si, montez un mammouth nommé zone51, c’est à la mode en ce moment.

Vous aussi, faites passer vos compte rendus d’essai et quelles méthodes vous utilisez o/

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies.

  • Bitcoin
  • Ethereum :
  • Monero
  • Ğ1

Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.

Suivez moi sur Mastodon
@tykayn@mastodon.cipherbliss.com.

Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!