Archives par mot-clé : mastodon

Convertir son archive Mastodon en HTML et obtenir ses statistiques de compte

Mastodon propose d’exporter une archive de vos données de compte. Informations utilisateur, posts, comptes que vous suivez, qui vous suivent, que vous avez bloqué, médias que vous avez posté… Mais il n’existe pas de moyen de visualiser tout le contenu de votre compte dans une jolie interface. Enfin, ça c’était avant.

Maintenant vous pouvez utiliser ce client frontend que j’ai développé avec mes petites mimines. Avec ça vous pouvez naviguer dans vos posts et obtenir des statistiques à propos de votre compte, des hashtags que vous avez le plus utilisé, des comptes pour lesquels vous avez fait le plus de favoris et bien d’autres choses merveilleuses.

Initialiser le projet Mastodon-archive-stats

Cloner le dépot et le faire fonctionner localement vous demandera d’avoir git et npm installés.

git clone https://source.joinmastodon.org/tykayn/mastodon-archive-stats.git && cd mastodon-archive-stats
yarn && yarn start

Récupérer son archive

Il vous faudra d’abord avoir le zip d’export de votre compte, que vous pouvez demander dans votre espace utilisateur.

Par exemple à cette adresse pour la meilleure instance Mastodon du fédiverse.

https://mastodon.cipherbliss.com/settings/export

 » Vous pouvez demander une archive de vos pouets et médias téléversés. Les données exportées seront au format ActivityPub, lisible par tout logiciel compatible. Vous pouvez demander une archive tous les 7 jours. « 

Quand votre archive est prête vous recevez un email vous invitant à cliquer sur un lien pour récupérer le zip, qui peut être volumineux si vous avez pour habitude de poster plein de grosses images, vidéos et fichiers audio. Plus vous floodez, plus ça mettra de temps pour construire l’archive. Là je viens d’essayer, j’ai pu obtenir mon export de 500 mégas en environ 5 minutes. Donc un peu de patience.

Utiliser les données de l’archive

Une fois ceci fait, vous allez pouvoir le décompresser et mettre son contenu dans le dossier source_data de ce projet. Les fichiers .json et compagnie, hop, coupé collé et voilà les informations à disposition du script d’export.

La config du projet se trouve dans le fichier main.js dont vous pouvez modifier la configuration de l’export.

Pour par exemple n’afficher que les Toots de plus de 500 caractères, ou seulement ceux comportant des médias, et choisir le sens de priorité du filtrage. Vous avez le choix de sauvegarder le html rendu de l’export, ainsi que les statistiques générées dans un fichier séparé.

Ensuite il vous suffira de lancer le serveur nodejs local avec un “yarn start”, aller sur http://localhost:8080 et TADA! Votre export visuel est là.

Bon, c’est pas encore travaillé sur l’aspect visuel, mais ça fonctionne. Pour ne pas tuer votre navigateur j’ai mis par défaut les médias cachés, mais vous pouvez les afficher en mettant à true une variable dans le fichier main.js

const displayMedias = true; // show medias in toots <==== remplacer par true

 

Have fun!

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies. Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.
Suivez moi sur Mastodon @tykayn@mastodon.cipherbliss.com.
Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

Comment développer localement son Mastodon

Pour développer localement sur votre version de mastodon c’est facile, il suffit de lancer la commande « foreman start ». Voilà. Allez, tchao!

Hum. Oui bon c’est pas VRAIMENT aussi simple. Pour que ça fonctionne il va vous falloir avoir de quoi bosser en Ruby version 2.5 et +, et pour faire du développement front end il vous faudra du nodejs en version supérieure a 10. C’est la partie la plus simple. Toute la partie Ruby est une put*** de galère un brin plus complexe parce que les gérants des dépots apt ne sont pas foutus de mettre une version de ruby suffisamment récente. Heureusement les infos détaillées et en Français pour se faire un environnement de dev Mastodon existent sur le fucking manuel officiel.

Vous devrez lancer toutes ces commandes qui ne fonctionneront que sur un système Debian / Ubuntu plutôt récent.

sudo su
apt update && apt install -y \
  imagemagick ffmpeg libpq-dev libxml2-dev libxslt1-dev file git \
  g++ libprotobuf-dev protobuf-compiler pkg-config nodejs gcc autoconf \
  bison build-essential libssl-dev libyaml-dev libreadline-dev \
  zlib1g-dev libncurses5-dev libffi-dev libgdbm6 libgdbm-dev \
  nginx redis-server redis-tools postgresql postgresql-contrib \
  certbot python-certbot-nginx cmdtest libidn11-dev libicu-dev libjemalloc-dev
adduser --disabled-login mastodon
su - mastodon

après il vous faut ruby en version 2.6.5 ,
puis ruby fait comme npm et dispose d’un gestionnaire de packages qui s’apelle gem
mais ça ne suffit pas, il faut installer le gem qui s’apelle bundler
et là on peut faire un « bundle install » pour mettre les dépendances ruby du projet
et après faut mettre les dépendances front, yarn install –pure-lockfile

Ensuite pour bidouiller le front vous n’avez plus qu’a savoir coder du javascript avec React / Redux, et comprendre comment causer avec le backend via l’outil d’abstraction de base de données.

Dernièrement, en plus de m’être lancé dans le retapage d’un thème sombre avec quelques fonctionnalités supplémentaires qu’on peut voir sur mon instance Mastodon, je me suis lancé dans la création d’une messagerie instantanée. en React Redux donc.

On peut en causer sur le canal Mastodon et Mastodon-dev de framateam si ça vous intéresse.

https://docs.joinmastodon.org/

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies. Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.
Suivez moi sur Mastodon @tykayn@mastodon.cipherbliss.com.
Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

Changer la limite de caractères sur son instance Mastodon

La limite de caractères de Mastodon (voir ici les autres articles sur le sujet) est une contrainte que l’on peut définir plutôt facilement, bien que cette personnalisation n’existe pas encore dans le frontend administrateur. Vous trouverez la source correspondant au fichier compose_form.js sur framagit où j’héberge les sources de Mastodon Bliss.

il suffit de modifier le fichier app/javascript/mastodon/features/compose/components/compose_form.js et changer la limite de 500 caractères en un nombre entier de votre choix. Pour faire quelque chose de propre vous devriez définir une propriété locale au composant compose_form et la référencer. La version simple consiste à faire un rechercher-remplacer. Mais je suis certain que faire un peu plus propre est à la portée de beaucoup de monde.

dans la partie propTypes, ajoutez la propriété

maxTootCharsLimit   : PropTypes.number,

définissez sa valeur par défaut, par exemple 7777 comme sur Mastodon Bliss, dans l’objet defaultProps

static defaultProps = {
  showSearch       : false,
  maxTootCharsLimit: 7777,
};

et ensuite vous n’avez plus qu’a remplacer les « 500 » par this.props.maxTootCharsLimit

ligne 93

if (isSubmitting || isUploading || isChangingUpload || length(fulltext) > this.props.maxTootCharsLimit || (fulltext.length !== 0 && fulltext.trim().length === 0 && !anyMedia)) {

ligne 186 et 249:

const disabledButton = disabled || this.props.isUploading || this.props.isChangingUpload || length(text) > this.props.maxTootCharsLimit || (text.length !== 0 && text.trim().length === 0 && !anyMedia);
<div className='character-counter__wrapper'><CharacterCounter max={this.props.maxTootCharsLimit} text={text}/>

Enfin, vous n’avez plus qu’a reconstruire votre frontend avec la commande
RAILS_ENV=production bundler exec rake assets:precompile
(éventuellement vider le cache avec bin/tootctl cache:clear ), relancer le service mastodon-web et le tour est joué. Si vous ne voyez pas de quoi je parle, regardez la doc. (Ne soyez pas trop pressé de bidouiller Mastodon si vous n’avez aucune idée de ce dont parlent les deux dernières lignes hein :D)

Dernière modif a faire côté backend dans le validateur en Ruby:
app/validators/status_length_validator.rb

changer la valeur de MAX_CHARS.

MAX_CHARS = 7777

Et voilà, votre serveur Mastodon peut faire du macro-blogging.

Si vous aimez bidouiller Mastodon et que vous souhaitez échanger à ce sujet à ce propos, venez donc faire un tour sur framateam Design Libre / UX / Mastodon, on sera ravi d'en causer. (voir ici les autres articles sur le sujet

Enjaillez!

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies. Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.
Suivez moi sur Mastodon @tykayn@mastodon.cipherbliss.com.
Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

Faut il avoir une présence sur les plateformes sociales privatives pour en libérer ses utilisateurs

Suite à ce post, https://framacolibri.org/t/mobilizon-et-technos-des-gafams/5461/9?u=tykayn référant cette discussion sur Mastodon https://diaspodon.fr/@dada/102643392155613739
j’aimerais avoir vos réflexions sur des méthodes qui fonctionnent pour inciter les gens les moins geek/ingénieurs/techniques du monde à se libérer des effets de réseau des plateformes « sociales » centralisées.

J’en viens à me dire qu’on peut sans doute parler du fédiverse sans avoir à faire comprendre aux gens la notion d’instance ou de décentralisation. Ces notions viendront plus tard. ça parlera aux techos, mais pas aux utilisateurs lambda qui attendent que d’autres leurs montrent quoi faire.

Par exemple, pour ceux qui s’attendent uniquement à croiser plein de monde et qui ne comprennent pas les dégâts sur la vie privée que fait facebook, on peut leur dire que l’audience double tous les 6 mois, et qu’actuellement on a près de 4 millions de gens dans le fédiverse (pas que sur Mastodon).
Ou encore leur montrer comment Fb nous éloigne de nos amis en filtrant les flux d’actus et nous donne une illusion de proximité plutôt qu’une réelle proximité.
On peut dire a nos copains artistes qui font du crowdfunding régulièrement que leurs appels aux dons ne seront pas pollués par de la pub.
Aux militants on peut leur dire que leurs messages ne seront pas censuré au gré des décisions politiques des actionnaires gérant le site.
Les exemples sont nombreux.

J’ai choisi plusieurs choses pour inciter les gens:
L’exemple: en supprimant mon compte Fb et Google.
L’argumentatif écrit: en faisant des posts de blog qui ne s’adressent pas à des techniciens.
<strike>Le témoin de jéhovah: en allant frapper à la porte des gens pour leur prêcher la bonne parole.</strike> Non, enfin, bon, en causant à mes proches et moins proches.

J’ai choisi d’utiliser twitter (en crossposting de source mastodon perso https://mastodon.cipherbliss.com ) et (très peu) linkedin aussi. Tout en étant conscient des business model de ces plateformes et de l’attention très limitée et filtrée des gens qui sont dessus.

**J’aimerais que l’on partage nos retours d’expérience là dessus.**
Jusqu’ici j’ai réussi à faire en sorte que quelques uns de mes contacts s’inscrivent à mamot.fr ou à mastodon.art à l’époque où Mastodon était par défaut en multi colonne, ce qui gêne les nouveaux venus.
Peu de gens parmi ceux là n’ont rien que tenté de faire le moindre post.
Un seul à réalisé plus de dix posts pour faire découvrir ses illustrations.
Les questions relatives à la vie privée sont un argument qui est extrêmement compliqué à faire entendre en peu de temps, c’est donc un angle argumentaire très inefficace.
Il parle cependant d’avantage aux femmes ayant connu du harcèlement en ligne et des ex dangereux.
Je connais pas mal de dessineux / artistes / illustrateurs, qui sont assez réceptifs aux problématiques de censure et de filtrage de leurs publications.
– L’angle argent parlera aussi à pas mal de monde quand on leur fait comprendre que la publicité ciblée et le profilage constant leur coûtent plus cher sur n’importe quel site et aussi en terme d’assurances et de relations avec les banques.
– On peut évoquer les scandales oubliés des cartes de fidélité dans les supermarchés, dont le capitalisme de surveillance n’est que l’extension. (Mais attention, c’est un terme qui va souvent faire sortir des mots comme « paranoïa », ce à quoi vous pouvez répondre que la paranoïa n’a pas de preuves, alors que là vous en avez)
– Pour les enthousiastes de la commande vocale on peut leur dire que « pour que le micro de ton bidule connecté détecte que tu lui dis une commande, il faut qu’il soit à l’écoute en permanence ». Très souvent les gens l’ignorent.
Montrer l’historique des enregistrements « ok google » où on a pas dit ok google permet une prise de conscience assez brusque qui peut être utile.
– Pour nos contacts engagés politiquement, les révélations d’edward snowden, cambridge analytica, la censure politique, le business model de la surveillance, sont des sujets qui auront leur auditoire.
– Les évènements facebook, une fonctionnalité très demandée (qui pour certains restent la dernière raison de l’existence de leur compte) permettent de faciliter les réunions militantes, mais les vident de leur efficacité à cause du filtrage et du fichage. Les militants en sont rarement conscients. (je vous ai dit que j’ai hâte que Mobilizon sorte une version alpha?)
– Les personnes conscientes que la limitation de caractères de twitter ne peut engendrer que des arguments d’homme de paille et des interjections violentes, dites leur qu’ils peuvent avoir autant de texte qu’ils le veulent ailleurs (pleroma, plume, mastodon).
– Les artistes vidéastes, faites leur essayer d’importer leurs vidéos sur peertube. Utilisez l’argument d’autorité de quelques comptes connus.
– Vous avez des amis LGBT+, montrez leur comment Mastodon permet de lutter contre le harcèlement, permet l’inclusion, les havres de paix, et redonne le contrôle aux gens les plus exposés aux risques de toutes sortes.
– Pour les gens souffrant de handicap, de maladies et autres traumas, mettez en avant l’accessibiltié et le design respectueux.
– Eugen Rochko écrivait qu’en fait ce ne sont pas les fonctionnalités qui comptent mais les personnes. Si un réseau social était fait de signes de fumée mais qu’il y avait des gens suffisamment connus dessus, tout le monde ferait des signes de fumée. Ce ne sont pas les fonctionnalités qui priment.

Je le concède, on est loin du gros succès migratoire.
Mais ma femme qui n’est pas du tout ingénieur commence à être à l’écoute des problématiques de vie privée maintenant que ça fait 9 mois qu’elle ne me voit plus sur facebook/messenger (et un an qu’on utilise Signal, qu’on a réussi à faire adopter par pas mal de gens autour de nous) et me disait récemment qu’elle envisageait de s’organiser un évènement en raid avec d’autres de ses contacts facebook pour s’inscrire à mastodon et voir ce que ça donne a plusieurs.
On a commencé à écrire des textes pour les nouveaux utilisateurs, et je constate que les arguments qui la font réagir ne sont pas du tout les mêmes que moi, ce qui est fort enrichissant.

Comment se faire des amis sur Mastodon

Comment devenir un artiste à succès sur Mastodon

Principaux obstacles donc:

la langue. les infos sur le fédivers se trouvent surtout en anglais, tout comme la vidéo de présentation qui existe avec des sous titres français, mais pas de vocal en français. Ce qui fait littéralement peur à toute personne de plus de 35 ans que je croise)
on s’imagine qu’adopter le fédivers est compliqué (notion d’instance / décentralisation) alors qu’on pourrait se passer de cette éducation dans un premier temps.
créer un compte ne se fait pas en un click avec un bouton « se connecter via une plateforme privative ». C’est un truc controversé, je comprends bien, mais je suis convaincu qu’on libérerait énormément de gens bloqués en mettant ça en place, par exemple avec IndieAuth ou d’autres fournisseurs d’identités.
– coordonner deux ou cent personnes à essayer en même temps serait très efficace pour balancer l’effet de réseau. Mais c’est forcément plus compliqué de coordoner cent personnes plutôt que deux.

Demandez aux gens comment ils sont arrivés sur Fb, ils vous diront que c’est parce qu’un de leurs proches les y a invité. Utilisez les liens d’invitation Mastodon, et organisez des raids. Pas sur la zone 51. ou alors si, montez un mammouth nommé zone51, c’est à la mode en ce moment.

Vous aussi, faites passer vos compte rendus d’essai et quelles méthodes vous utilisez o/

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies. Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.
Suivez moi sur Mastodon @tykayn@mastodon.cipherbliss.com.
Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

Comment j’ai quitté Facebook et Google

Partir de Google

Pourquoi?: parce que « Google IS evil ».

Partir de google, si vous avez un téléphone Android ça demande aussi de s’installer un système libre sur votre tel (LineageOS, /e/ …), sans les services google. Eh oui, c’est possible. C’est d’ailleurs conseillé de le faire avant de supprimer son compte Google. Je m’y suis pris en avance quelques mois pour voir si je pouvais utiliser des applis suffisament bien sans le Play Store. Et j’ai découvert au passage que je pourrais malgré tout utiliser des applis qui ne sont présentes que sur le play store, en installant le Yalp Store depuis F-droid. Toute appli Android est installable sur votre tel si vous avez son fichier .apk

Exporter mes données avec Google Takeout. Comme ça j’aurai mes agenda, photos, emails, contacts, feuilles de calcul de drive et tout et tout disponible hors ligne en backup.

Faire une réponse automatique pendant plusieurs mois sur gmail indiquant mes nouvelles coordonnées et multiples moyens de me joindre, avec un bref résumé expliquant la raison de mon départ.

Importer mes vidéos youtube sur mon compte peertube.

Changer les adresses email liées à gmail de quelques sites dont je me sers régulièrement, banque, paiement en ligne divers (liberapay, portefeuille crypto), correspondances de sites administratifs comme l’urssaf, la sécu, les impots. Les autres sites où j’ai eu le malheur de me faire un compte « via google » peuvent bien attendre.

Essayer plein d’alternatives auto hébergées. Retenir principalement des services sur un NAS et un Nextcloud chiffré hébergé en France.

Supprimer mon compte google, depuis mon tableau de bord.

ça c’est fait. une galère de moins.

Dégager Google de son téléphone.

En installant un système libre dessus via un simple cable USB avec un tuto de LineageOS, sans les service d’espionnage de Google.

Relier son agenda avec une app qui me permet de syncroniser contacts et agenda au nextcloud.

Se rendre compte qu’on a besoin de très peu d’applis au quotidien.

Désactiver les notifications push pour retrouver le calme.

Voilà, ça c’est fait. Reste le plus facile:

Partir de Facebook

C’est pas très différent, un coup d’export de données en zip et on a ses infos (photos, likes, contacts, recherches, pages suivies, évènements participés, historique de GPS, conversations messenger, vos catégories de profilage…). J’avais testé l’outil plusieurs fois et constaté que l’export json et html proposaient des arborescences différentes à quelques mois d’écart. Probablement les quelques scandales de 2018 et le RGPD qui ont demandé d’avantage de transparence.

Partir de Fb c’est techniquement beaucoup plus facile que de changer sa boite mail. Bien que ça implique de quitter également Whatsapp, Messenger, et Instagram. Dans le tas, en ce qui me concerne seul Messenger se révèlait un tant soit peu utile pour causer.

On peut tenter de complexifier un peu en prévenant à l’avance avec des posts pour dire à nos contacts comment nous joindre.

Pour cela j’ai non seulement annoncé plusieurs fois par des statuts mon départ, avec peu de réactions parmi mes 500 et quelques contacts.

J’ai listé la quainzaine de moyens de me contacter sur mon site perso: https://portfolio.cipherbliss.com/contact

J’ai envoyé un message privé sur Messenger à mes contacts avec qui j’ai réellement passé de bons moments dans ma vie à un moment ou à un autre. J’en ai probablement oublié, mais tant pis.

Fb m’a signifié que c’était pas gentil de dire a ses contacts plein de fois un message similaire et me demandait régulièrement au bout d’un moment de remplir des captchas pour confirmer que je n’étais pas un spambot. Aussi je ne suis pas certain qu’ils soient tous arrivés à bon port. Saviez vous que non seulement Fb vous donne l’illusion que tous vos contacts sont au courant de ce que vous y publiez, alors que c’est ultra faux,mais en plus il vous rend injoignable?

Certains m’ont répondu et souhaité bonne chance, que c’était couillu, admirable, qu’ils n’avaient pas le courage de le faire mais me soutenaient et dit qu’on se contacterai à l’occasion.

Beaucoup ont ignoré le message, plus de 90%.

Une personne m’a dit qu’elle aurait la flemme de bouger sur autre chose (bien que j’aie évoqué brièvement les implications très graves du business model de surveillance des GAFAM, en mettant des liens vers des infos plus complètes – et en français) en me signifiant en filigrane « peu importe les saloperies que fait Facebook ».

Une personne m’a écrit un peu plus tard pour prendre des nouvelles… via messenger. On dirait que personne n’y croyait.

Début Janvier 2019, Le jour où j’annonce que « aujourd’hui je supprime mon compte » et qu’on pourrait désormais me trouver (entre autre) dans le fédiverse sur mon compte Mastodon fraîchement auto hébergé, des gens me souhaitent des encouragements, voire de l’admiration. Mais très peu sont ceux qui ont compris que je ne verrai pas leur messages sur mon post annonçant mon départ, puisque je supprimais mon compte. Assez peu ont gardé contact par d’autres moyens comme le téléphone, Telegram, ou Signal. Mais ceux là, ce sont des contacts qu’il vaut mieux conserver. Qui montrent bien l’accumulation d’illusion de contacts que l’on peut avoir avec ses « amis » comme nous incite à en avoir Facebook.

J’ai entendu ceci à la radio:

« Facebook je ne l’utilise plus depuis longtemps, c’est comme les copains morts, tous ces gens que j’ai croisé quand j’étais étudiante mais avec qui on a jamais entretenu de relation, voir leur vie dont je n’ai rien à faire. je déteste ça. »

Et donc, s’être séparé de ce tableau de bord chelou c’est un gros poids en moins.

Les gens qui comptent pour moi on se contacte autrement, limite on redécouvre le téléphone et le reste du web. On redevient explorateur, mais sans avoir à se trimbaler de sonde dans le cul à chacun de nos échanges avec des proches et des moins proches.

Le fédivers et Mastodon c’est un peu comme la loi de Moore, ça double en nombre d’utilisateurs tous les six mois, avec des gens de toutes sortes, et mêmes des artistes talentueux. On était à peine plus de 2 millions quand les Gilets Jaunes sont apparus en Novembre 2018 et que venait tout juste d’éclater le scandale de Facebook et Cambridge Analytica, aujourd’hui on est plus de 4 millions.

Et précisément en ce qui concerne mastodon, mon flux d’actu est enfin plein de sujets qui m’intéressent, malgré la présence d’un nombre plus élevé de gens que je n’ai jamais croisé.

Toute la force de l’effet de réseau (je suis là parce que j’ai peur d’être là où y’a pas tout le monde) est de vous faire croire que vous allez en chier un max à ne serait-ce qu’envisager de faire quelque chose de différent de la majorité des gens. C’est sournois, et très éloigné de la réalité. Et ça vous habitue à ne jamais remettre en question quoi que ce soit. Alors que vous pouvez éviter de consacrer tout votre temps libre à avoir une mauvaise opinion de votre vie et de l’humanité toute entière.

Vous pouvez vous passer des miroirs aux alouettes des GAFAM pour garder contact avec vos proches, et c’est en fait d’une facilité assez décevante.

Tout comme on est déçu de notre propre capacité à jauger les complications, à voir à quel point on s’imagine des difficultés là où il n’y en a pas.

Ils ont besoin de vous pour gagner de l’argent à milliards en profilant de vos habitudes et vos opinions, en les revendant au plus offrant. Mais vous non.

N’attendez pas que d’autres vous ordonnent (enfin, vous « suggérer ») qui vous devez fréquenter pour recommencer votre exploration du web et du monde, soyez un aventurier comme aux premiers jours du web, essayez vraiment, vous ne le regretterez pas.

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies. Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.
Suivez moi sur Mastodon @tykayn@mastodon.cipherbliss.com.
Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

Comment se faire des amis sur Mastodon

Qu’est-ce que c’est ?

Mastodon est un réseau social utilisant des formats ouverts et des logiciels libres. Comme le courriel, il est décentralisé.Vous êtes une personne, pas un produit

Mastodon n’est pas un réseau commercial. Ici, pas de publicités, pas de prospection de données et pas d’environnement fermés. Il n’y existe aucune autorité centrale.

Et le fédivers

Mastodon a été conçu pour faire disparaître le harcèlement en ligne

Comment masquer ce qui vous déplaît

Il existe de nombreux moyens de ne pas être exposé à des choses déplaisantes. Vous pouvez cacher les posts de personnes qui montrent des choses déplaisantes en utilisant le bouton « trois points » sur les coins des posts. Bloquer des utilisateurs est aussi une possibilité, qui vous met à l’abri des posts mentionnant cette personne ainsi que des notifications de celle-ci.

Vous pouvez aussi masquer tous les comptes en provenance d’une instance en particulier, certaines thématiques ne sont pas à mettre sous tous les regards.

Signaler les personnes aux comportements désagréables (spam, harcèlement, contenus choquants sans prévenir, ou choses gênantes mais pas forcément illégales) aux administrateurs avec l’option de signalement permet d’améliorer la qualité des choses publiées sur votre instance.

Vous pouvez aussi vous constituer des listes de mots filtrés que vous ne souhaitez pas voir apparaître dans vos flux d’actualités, car nous ne sommes pas tous égaux face aux sujets qui nous dérangent.

Vous pouvez aussi choisir de toujours afficher les posts, peu importe leurs messages d’avertissement ou leur statut de média sensible.

Reprendre le contrôle

Sur facebook ou twitter (ou le défunt GooglePlus), vous n’êtes pas en droit de réclammer quoi que ce soit ou de personnaliser ce que vous pouvez faire sur le site. Et le jour où vos contenus sont supprimés ou que vos publications n’apparaissent pas dans les actus de vos amis, ou que vous subissez du harcèlement vous n’avez que vos yeux pour pleurer et aucun recours.

Sur Mastodon c’est différent. Que vous soyez une famille, un particulier, une entreprise, une association, un groupe d’amis, vous pouvez vous faire votre propre réseau social régi selon vos règles. ça élargit votre réseau social et ça change tout.

Le principe d’instances

Une instance c’est une communauté, comme une page réunissant des gens sur une thématique – ou pas. Vous pouvez être sur une instance de Mastodon n’ayant que 3 personnes ou 600 millions d’utilisateurs, cela ne vous empêchera pas d’interagir avec toutes les autres personnes des autres instances du monde, et au delà.

ça fonctionne comme une boite email: vous pouvez être chez MachinMail et envoyer des messages a BiduleMail, et TrucMail sans être inscrit chez eux. Les instances Mastodon c’est pareil, tout le monde peut avoir la sienne ou utiliser celle d’un autre pour communiquer avec n’importe laquelle. Et vous pouvez donc partir d’une instance tout en gardant vos liens avec votre sélection de gens qui s’y trouvent. Vous n’êtes plus pieds et poings liés à vos amis dans un jardin muré, avec le fédivers vous êtes dans un jardin ouvert.

Les autres moyens d’accès au Fédivers

Mastodon vous permet de communiquer avec d’autres gens sur des sites utilisant Peertube (remplace Youtube), Mobilizon (sotie prévue Fin 2019 – remplace les évènements Facebook / Meetup), Diaspora (remplace Facebook comme Mastodon), Plume (Plateforme de Blog textuel – remplace Medium)… c’est un véritable réseau ouvert de communication, nommé le Fédivers, raccourci signifiant « l’univers fédéré ». Cela signifie qu’avec votre seul compte Mastodon sur Cipherbliss, vous  pouvez interagir avec des gens sur plusieurs plateformes différentes sans même avoir besoin d’être inscrit partout.

L’association Framasoft a lancé son instance www.framapiaf.org, la quadrature du Net a www.mamot.fr, l’équipe de dev Allemande de Mastodon a mastodon.social,

mastodon.art… mais je vous recommande de venir sur celui que j’administre, parce que c’est la meilleure du monde – rien que ça.

Pourquoi le Mastodon de Cipberbliss est la meilleure instance du monde

Parce que c’est à jour, avec des fonctionnalités que vous demandez, hébergé en France, financé avec des fonds propres, et que contrairement à d’autres je suis joignable et réactif, que je fais des backups automatisés, que je m’engage a protéger la veuve et l’orphelin, que j’administre et modère en équipe et que l’éthique du libre me tient à coeur via des actes et pas seulement de belles paroles.

Migrer d’une instance à une autre sans perdre ses contacts et ses préférences.

Exporter et importer vos données est très facile pour passer d’une instance mastodon à une autre.

Dans votre espace utilisateur, demandez votre archive pour avoir un export zip de tous vos posts et médias associés, ainsi que les listes de gens que vous suivez et bloquez. Vous pourrez importer ces listes de gens dans votre prochaine demeure, dans votre profil, dans la partie import.

Vous avez le choix entre fusionner les comptes suivis ou remplacer totalement ceux de votre autre compte.

Annoncez votre départ avec un post épinglé. Vous pouvez épingler 5 posts maximum.

Configurez votre profil pour indiquer que vous avez migré.

C’est par où l’entrée?

Cipherbliss a son propre Mastodon ouvert, relié au monde entier. Allez venez vous inscrire, on est bien bien bien!

Avant toute chose, comme partout, pour vous faire des amis vous devez être une personne fréquentable, qui suit le code de conduite. Celui de cipherbliss se résume à : ayez plus de 13 ans, et ne soyez pas un trou du cul. Et marquez les médias sensibles / NSFW comme tels, ils sont bienvenus mais seulement si vous les marquez comme médias sensibles. Soyez sympas, chacun de vos posts fait par défaut jusqu’à maximum 7777 caractères, vous avez toute la latitude nécessaire à une discussion apaisée. Ce code de conduite régit la modération dans le coin, opérée par moi même @tykayn et @damien.

Je suis également joignable par d’autres moyens, listés sur ma page de contact

Et si vous êtes un artiste, lisez comment devenir un artiste à succès sur Mastodon.

Découvrez des gens

Contrairement à ce que vous pourriez avoir l’habitude d’utiliser dans des jardins murés comme Facebook, Twitter ou Youtube. Mastodon est une des multiples porte d’entrée à une multitude de champs ouverts, et le Mastodon de Cipherbliss est un des moyens d’accéder à cette porte. vous ne trouverez pas de publicités ou de tracking, car l’infrastructure est financée avec mes propres deniers.

Découvrir des gens selon vos centres d’intérêt

  • Recherchez des hashtags, cliquez sur ceux ci dans les messages qui vous intéressent, explorez des profils en cliquant sur l’avatar des autres personnes. Utilisez vous aussi des hashtags dans vos posts pour les rendre découvrable par thématique, n’hésitez pas à en mettre plusieurs.
  • Recherchez des gens par leur nom. Si vous avez un compte twitter, utilisez le pont Twitter-Mastodon pour découvrir qui dans vos contacts a déjà un compte dans le fédivers.
  • Vous pouvez utiliser la recherche de votre instance, ou celle de https://instances.social qui va vous en proposer une liste selon des critères que vous demandez (langue parlées, centres d’intérêt, nombre de gens…)
  •  Au détour d’une conversation, déroulez le fil et découvrez des personnes.

 

Conclusion

De nombreux moyens sont à votre disposition pour trouver des personnes de qualité selon vos propres critères. Par conception, Mastodon ne vous imposera pas qui sont vos amis selon leur popularité ou leur compte en banque, et leur propension à générer du clic et des shitstorms comme c’est le cas sur twitter ou facebook.

Votre réseau social s’en retrouve étendu et sous votre contrôle. à vous de jouer!

___

ce post à été inspiré par le blog du développement de Mastodon en Anglais:

https://blog.joinmastodon.org/2019/06/how-to-migrate-from-one-server-to-another/

https://blog.joinmastodon.org/2018/07/cage-the-mastodon/

 

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies. Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.
Suivez moi sur Mastodon @tykayn@mastodon.cipherbliss.com.
Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

présentation de @HadH sur Mastodon

Comment devenir un artiste à succès sur Mastodon

Présentez-vous

Beaucoup des toots qui sont largement diffusés sont des introductions d’artistes. Cela peut sembler étrange venant de plates-formes plus grandes et sans visage comme Twitter, mais les communautés de Mastodon sont plus soudées, et un nouveau membre de la communauté disant bonjour est vraiment apprécié. Vous pouvez décrire qui vous êtes, d’où vous venez, faire le lien entre votre travail antérieur ou vos profils, et inclure quelques exemples de votre travail. Comme partout ailleurs, les belles images attirent les yeux.

Remplissez votre profil

Vous pouvez télécharger un avatar et une image d’en-tête. Il est sage de faire les deux, car les gens ont tendance à ignorer les messages des comptes avec l’avatar par défaut, et les profils semblent beaucoup plus jolis avec une image d’en-tête. Les avatars peuvent même être animés ! Les avatars animés seront affichés aux utilisateurs qui ont opté pour des animations d’interface, qui sont désactivés par défaut pour des raisons d’accessibilité.

Décrivez brièvement qui vous êtes. Le profil bio peut être affiché lorsque les messages épinglés, tels que votre introduction, ne le sont pas, il est donc logique d’ajouter des informations communes, importantes dans les deux. Encore plus de descriptifs clés sont possibles sur votre page grâce aux métadonnées de profil.

Vous avez 4 paires d’étiquettes/contenus à utiliser comme bon vous semble. Vous voulez dire aux gens de quel pays vous venez, quelles langues vous parlez? Vous pouvez le faire. Vous pouvez les utiliser pour faire référence au pseudo de votre moitié, mettre des emoji, indiquer votre site pro, d’autres moyens de vous contacter ou créditer l’auteur de votre avatar.

Utilisez les

Cela sera familier à ceux qui viennent d’instagram ou twitter, mais les hashtags sont vraiment importants sur Mastodon! Bien sûr, contrairement à Instagram, il y a une autre façon de découvrir le contenu : le « tuyau d’incendie » ou les flux d’actu locaux et fédérés. Ils montrent une partie du contenu en temps réel tel qu’il apparaît. Dans un sens, cela signifie que vous avez une chance d’être remarqué, même si vous n’avez pas encore d’abonnés. Mais tout le monde ne peut pas suivre cela! L’utilisation de hashtags permet aux gens de trouver votre art quand ils le cherchent. Certains des hashtags que les gens utilisent sont #mastoart, #creativetoots, #photography, #catsofmastodon, #illustration

Postez des pouets de qualité

Définissez le point de focale dans vos médias

Pour garder de la constance dans les hauteurs de pouets, les médias ne sont pas affichés en grand partout par défaut, et peuvent se retrouver à masquer des parties qui rendent l’aperçu de vos images étrange. Pour éviter cela vous pouvez définir un point de focale, qui définiera le centre de recadrage de votre image. Vous pouvez aussi le faire sur les applis mobiles.

Répartissez dans le temps vos posts

Il peut être tentant de jeter tout votre portfolio immédiatement, mais ne le faites pas ! Bien que vos messages apparaîtront toujours sur votre profil, la présence de vos messages sur les flux personnels de vos followers est éphémère, ils seront poussés dehors par de nouveaux messages ! Prenez en compte le fait que des personnes de fuseaux horaires différents sont en ligne à des moments différents. Il est logique d’afficher à des jours différents, à des moments différents de la journée, pour attirer le plus d’attention possible.

Ne vous sentez pas mal à l’aise de mélanger les messages d’art et les mises à jour personnelles. Ce n’est pas une mauvaise chose,; au contraire, les gens apprécient la personnalité derrière le travail. Montrez l’artiste derrière l’art.

Marquez les médias sensibles

Mastodon vous permet de marquer les photos ou les vidéos comme sensibles, elles sont donc cachées derrière un avertissement. C’est formidable pour les gens qui ne peuvent pas ou ne veulent pas voir d’images explicites, mais pour les artistes qui créent principalement cela, cela peut être inhibant. L’art caché derrière un avertissement est moins susceptible d’être remarqué sur les lignes du temps, et vous devez être conscient de ce compromis. Ce que vous pouvez faire, c’est mélanger votre art explicite et non explicite pour gagner plus d’abonnés.

Il existe également une préférence par défaut afin de toujours afficher les médias sensibles sans avertissement, dans vos préférences de profil. Vous et vos followers souhaiterez peut-être activer cette option.

Utilisez les Content Warning (CW)

L’une des meilleures fonctionnalités de Mastodon est ce bouton qui indique «CW» à l’endroit où vous écrivez vos pouets. Cliquez sur pour ajouter un champ d’avertissement de contenu dans lequel vous pouvez mettre des informations sur le contenu de la tâche (par exemple, santé mentale, politique, discours obscène, nudité) afin que les personnes ne soient pas obligées de voir le contenu qu’elles souhaitent éviter, pour une raison quelconque. Bien sûr, il convient également aux spoilers de séries ou de livres.

Une convention courante consiste à mettre +, – ou ~ dans un avertissement de contenu pour indiquer si le contenu est globalement positif, négatif ou mixte.

Mon conseil est simple: si vous n’êtes pas sûr de savoir si une tâche nécessite ou non une CW, donnez-lui une CW. Les gens l’apprécient vraiment et c’est plutôt une bonne chose que d’être trop prudent et trop respectueux des autres, plutôt que pas assez.

Vous pouvez également utiliser une CW pour résumer un long post. Certains l’utilisent pour faire des blagues. Peut-être penserez-vous à d’autres utilisations. Les possibilités sont infinies ! *o*

Ayez une communication humaine

Interagissez avec les autres

Remerciez les lorsqu’ils commentent vos posts, dites ce que vous aimez sur les autres avec un minimum de détail quand vous ajoutez un favori, aidez les gens qui en ont besoin.

Repartagez les artistes qui méritent d’être découverts, regardez sur le profil des dont vous appréciez le travail à quels comptes elles sont abonnées, vous allez trouver des perles rares!

Ne postez pas que des images

Mastodon permet de poster aussi des vidéos, des gifs, des fichiers audio, réaliser des sondages éphémères, profitez-en!

Publiez des actualités relatifs à votre activité d’artiste, les évènements auxquels vous vous rendez, vos réflexions, vos astuces, vos tutoriels.

Si vous avez un blog sous wordpress vous pouvez installer l’extension « wp post to mastodon » qui vous proposera de faire un Pouet sur votre compte lors de la création d’un nouveau post. Très pratique pour s’éviter des copier coller.

Transiter depuis Twitter ou Thumblr

Beaucoup d’artistes ont un compte Twitter, mais se retrouvent régulièrement refroidis pas sa modération qui censure des tétons dénudés mais pas des insultes racistes ou homophobes, sans que les utilisateurs n’aient leur mot à dire, en plus de se faire spamer de publicités et de profilage liberticide. Rien de tout cela sur Mastodon, c’est vous qui avez le contrôle, vous pouvez faire vos propres règles, modifier l’apparence et fonctionnement de la plateforme, et déménager ailleurs tout en conservant votre réseau de personnes suivies si vous le souhaitez.

Utilisez le bridge Mastodon/Twitter pour poster sur twitter vos posts de Mastodon et inversement.

Postez des toot sur votre blog avec la fonctionnalité d’intégration, disponible dans les menu « trois points » en bas des toots.

Conviez d’autres artistes à prendre le mammouth par les cornes

Le changement de paradigme proposé par la fédération de réseaux est une réelle révolution dans les rapports de force entre les plateformes sociales et leurs utilisateurs. Libérez vos contacts des plateformes injustes que sont Twitter, Youtube ou Facebook, et faites leur découvrir votre art au milieu d’un public d’amateurs nouveaux et libres.

Amusez vous!

___

Ce post a été inspiré par ce post sur le blog de Mastodon https://blog.joinmastodon.org/2018/06/how-to-become-a-successful-artist-on-mastodon/

 

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies. Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.
Suivez moi sur Mastodon @tykayn@mastodon.cipherbliss.com.
Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

Rester relié à son passé via les réseaux sociaux

Gargron, créateur du réseau social Mastodon a écrit un chouette article à propos de la façon donc nous sommes dépossédés de notre propre passé sur les « réseaux » sociaux privateurs, quels sont les enjeux derrière l’accès à notre propre historique et son contrôle par l’utilisateur, et comment Mastodon permet cela.

***

Il ne s’agit pas de médias sociaux, il s’agit de contrôle.

Les êtes humains, par dessus tout, sont des narrateurs d’histoires. Il s’agit de notre rapport au passé, aux personnalités, ou entre les uns et les autres. Des histoires à propos de notre façon de nous connecter au monde autour de nous, de tirer du sens des évènements, et d’apprendre des valeurs. Nous dépendons d’histoires pour fonctionner en tant qu’acteurs dans le monde.
Ces histoires sont souvent dites d’expériences personnelles: « oh, j’ai fait ça aujourd’hui, je me suis senti comme ça, ça s’est passé et j’étais genre ‘wouah, c’est dingue!’ « . Dans les temps anciens, nous nous basions sur la tradition orale pour transmettre nos valeurs, puis nous avons évolué vers la forme écrite pendant que la littératie se répandait et que les villes devenaient le principal lieu de vie où les gens vivaient.

Les médias sociaux étaient, d’une certaine façon, un moyen d’apporter la tradition orale dans le monde écrit: un discours vivant de nos histoires personnelles au fur et à mesure qu’elles se produisaient, enregistrées d’une façon la plus adaptée qui soit au récit. Nous pouvions être en désaccord sur les détails, car les détails n’étaient pas aussi importants dans l’histoire que l’image globale du récit dans son ensemble.

Mais désormais, c’est le récit qui est fait à notre place.

Nos histoires, notre sentiment d’appartenance à la narration que nous créons, est sous une révision constante. Facebook et Twitter nous ont enlevé le récit linéaire que nous connaissions. Nous ne voyons pas notre participation, nous voyons des contributions, et seulement si elles sont assez populaires auprès de nos pairs (et donc, des agences de publicité) pour générer du trafic.

Nous obtenons une perte, une réduction de notre histoire personnelle, coupée avec des posts que nous n’avons pas écrit et qui n’ont aucun lien avec nous. Notre histoire et nos centres d’intérêts, la profonde façon dont nous nous définissons, est mixée avec des éléments qui ont été décidés comme profitables, et donc intéressants, pour maximiser notre engagement avec une histoire au récit mensonger.

Nous avons en effet perdu notre engeance à nous raconter nous mêmes, et les uns avec les autres, les histoires qui définissent qui nous sommes. Petit à petit, notre contrôle sur notre propre identité à été érodé, monétisé, et vendu.

Avant d’aller plus loin, je souhaite évoquer le livre « l’enfant autogéré »; un livre récemment couvert chez Scientific American. C’est une interessante lecture, mais la chose importante à en tirer est ceci: la perte progressive d’autonomie durant les vies des enfants et des adolescents à conduit à une augmentation marquée de taux d’anxiété et de dépression, une augmentation générale de cas de maladies mentales, et un sommeil d’une piètre qualité.

Il s’agit de plus qu’une simple suppression de choix d’activités: nos sources de distraction ont augmenté, la liberté pour beaucoup de choisir à été remplacée par des devoirs à la maison et des activités structurées contre de l’accomplissement et du temps libre.

Dans les espaces en ligne, particulièrement sur les tendances de Facebook et Twitter, ont graduellement remplacé l’agence des participants avec un régime fachisouriant, structuré, et ce pendant plus d’une décennie maintenant. En fait, ils l’ont fait assez longtemps sur assez de gens pour que de nombreuses personnes n’aient jamais connu de version de leur propre histoire qui ne soient pas totalement hors de leur contrôle.

Quand la ligne de temps linéaire à été enlevée en faveur de leur propre algorithme de tri, ils ont enlevé notre contrôle sur la conversation entièrement. Au lieu de vous et vos amis en discussion l’un avec l’autre, vous êtes en discussion en périphérie de sources de contenus que l’on vous impose de voir, lire, et aimer. Vous êtes en compétition directe avec une notion entrepreneuriale de votre histoire personnelle, de votre identité, et de vos relations avec les autres.

Cela peut être vu plus facilement sur Intagram: votre flux d’actu est remplie de contenu sponsorisé par des étrangers, les publicités sont indistinguables des vrais posts, « des suggestions » et même d’injections dans votre historique de recherche et de tags, et plus encore: il ne s’agit pas d’un cas où l’on vous propose des suggestions de « choses que vous pourriez aimer ». Il s’agit de ce que l’on vous dit, explicitement de façon autoritaire, que vous devez aimer. Votre histoire n’est plus un enregistrement; c’est une affaire de révision corporatiste sous audit strict.

« Mais nous sommes libres de participer, ou pas, sur ces plateformes » diriez-vous. Et vous êtes dans le vrai; nous pouvons reprendre notre ballon et rentrer à la maison.

Mais nous n’allons pas le faire, et nous ne devrions pas avoir à le faire.

Il est naïf de penser que nous devrions choisir de ne pas participer au discours public si nous sommes insatisfaits de l’état actuel des médias sociaux. Plus qu’un luxe, la norme pour beaucoup, beaucoup de gens dans le monde d’aujourd’hui est de communiquer et discourir avec des gens de par le monde, sans s’arrêter aux barrières des frontières, des idéologies, de la politique ou de la religion. Il est irréaliste de suggérer simplement de ne pas participer au média social de même qu’il l’est de suggérer de ne pas payer l’électricité, se désinscrire de son fournisseur internet, ou clore votre abonnement téléphonique.

Faisable, oui; mais franchement ridicule pour la plupart d’entre nous.

Nous avons besoin d’une plateforme qui n’est pas détenue par des intérêts corporatistes, dirigée par la collecte et la vente d’informations personnelles, la monétisation de l’expérience sociale à travers la dépersonnalisation et des services publicitaires.

C’est pourquoi nous avons besoin de Mastodon.

Pour débuter avec Mastodon, allez sur joinMastodon.org et choisissez un lieu pour y établir votre chez-vous! Utilisez les menus de sélection pour cibler votre recherche par centre d’intérêt et par langue parlée, et commencez à tooter!

Tremaine Friske ,

 

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies. Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.
Suivez moi sur Mastodon @tykayn@mastodon.cipherbliss.com.
Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

Faire son propre thème Mastodon

 

Personnaliser son instance Mastodon c’est fort simple,

facile: CSS personnalisé

on peut rajouter du css personnalisé dans l’interface d’administration.

naviguez dans « espace perso »> « administration » > « paramètres du site » pour ajouter des éléments graphiques, changer l’image d’accueil, un logo, une vignette, la description du site, mettre des emoji personnalisés, tout ça tout ça.

sur votre instance ce sera à l’addresse votresite.com/admin/settings/edit

le logo de CipherBliss sur mon instance mastodon

Faire son thème perso

Mais on peut aussi développer complètement son propre thème en surchargeant les fichiers au bon endroit, en relançant la compilation des fichiers pour le frontend, et en relançant les services qui font tourner Mastodon.

Pour s’amuser on peut commencer par modifier juste les variables de couleur en scss, changer la taille de base des colonnes, changer les icones.

Vous pouvez aussi proposer plusieurs thèmes que vos utilisateurs vont voir dans leurs préférences, par exemple chez witches.town, une instance lgbt-amicale propose les sources de son thème à installer ici.

Mais il ya tout un tas de possibilités.

J’ai donc réalisé une page dynamique qui vous permet de générer votre propre feuille de style custom.scss qui modifie les variables par défaut à ajouter à votre installation mastodon.

éditeur de couleurs de thème Mastodon par cipherbliss

Comment ça marche ?

cliquez sur les sélecteurs de couleurs et le style scss sera mis à jour en temps réel en dessous ( dans le bloc grisé ).

Vous n’aurez plus qu’à copier ces variables pour les mettre dans votre fichier de styles durant l’installation de votre thème personnalisé:

Comment installer votre thème personnalisé

dans votre installation, créez le fichier custom.scss et collez votre style personnalisé dedans.

cd /home/mastodon/live
editor app/javascript/styles/custom.scss

modifiez le fichier config/themes.yml

afin qu’il contienne

default: styles/custom.scss

pour prendre en compte votre style custom.

il sera pris en compte au redémarrage des services de mastodon.

Si vous vous y connaissez en ReactJS vous pourrez modifier les templates. il sera donc pratique de faire tourner un serveur de dev local avec webpack.

Installer plusieurs thèmes

modifiez config/themes.yml

et rajoutez une ligne par thème, qui renverra vers une feuille de style chacun. il faut obligatoirement avoir un thème par défaut indiqué avec le mot clé « default ».

default: styles/awesome_theme.scss
mastodon: styles/application.scss
another: style/another_theme.scss

Vous pouvez changer le nom du thème dans le fichier de traductions.

config/locales/fr.yml

et mettez le nom que vous voulez pour chaque thème

themes:
  default: "Le Thème trop génial"
  mastodon: "Mastodon par défaut"
  another: "Un autre thème"

Lien vers le code source

Mastodon étant distribué sous licence AGPL, il faut fournir les sources aux utilisateurs, donc il convient d’héberger votre feuille de style à un endroit publique et de mettre un lien vers ce thème sur votre instance Mastodon.

pour cela, créez un fichier config/initializers/source.rb, et personnalisez les liens dans les sections /about et /about/more :

editor config/initializers/source.rb
# frozen_string_literal: true
module Mastodon
  module Version
    module_function
    def source_base_url
      'https://framagit.org/VOTRE_COMPTE/VOTRE_PROJET'
    end
  end
end

 

Et par ici pour la doc officielle de personnalisation de thème mastodon.

have fun!

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies. Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.
Suivez moi sur Mastodon @tykayn@mastodon.cipherbliss.com.
Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

Facebook est mort, vive Mastodon

Facebook a merdé avec le scandale de Cambridge Analytica, et maintenant beaucoup de gens sont au courant et fuient ladite plateforme en désactivant les logins via cette plateforme sur les autres sites, et on a vu apparaître un hastag nommé #deleteFacebook.

On peut d’ailleurs retracer une timeline de leur méfaits pour compléter l’article que j’avais traduit à propos de comment facebook choisit vos amis à votre place, peut deviner votre orientation sexuelle avec seulement 3 likes, vous censure sous directives politiques, conserve vos infos médicales, vous espionne, conserve les textes que vous effacez et n’envoyez pas dans une conversation Messenger, vous demande d’espionner vos proches, retient combien de fois vous avez été violé-e, vos historiques de déplacement, se met au milieu de tous vos échanges avec vos proches via Instagram, Messenger et WhatsApp qui lui appartiennent, fait des profils psychologiques pour vous manipuler (pas seulement avec de la pub) et vous pourrit dans la vraie vie. Voilà voilà. C’est pas bien propre tout ça et c’est avéré depuis des années.

Mais maintenant tout le monde est au courant et commence à voir que l’herbe est plus verte ailleurs.

Cliquer sur j’aime, pas certain que ça soit une bonne interaction sociale à tous les coups. illu par TyKayn

ça tombe bien, il existe le réseau social Mastodon et Telegram pour remplacer tout ça.

www.mamot.fr

Mastodon, enfin un réseau social ouvert, sans pub, auto-hébergeable, et qui communique avec toutes les instances du monde selon les règles que l’on choisit. C’est ça qui est beau avec l’open source, c’est qu’on peut le bidouiller.

Tout comme pour les e-mails on est pas obligés d’avoir tous un compte chez MachinMail pour envoyer des e-mails à d’autres gens qui auraient des comptes chez TrucMail et BiduleMail, on a des moyens de communiquer multi plateforme grâce à des protocles standardisés. Actuellement, les grands réseaux sociaux sont fermés et restrictifs, la révolution apportée par Mastodon est donc vraiment remarquable, en plus d’avoir déjà des millions d’utilisateurs et de rencontrer un franc succès.

C’est ainsi que de nombreuses instances ont été crées afin de permettre des safe-space LGBT+, des thématiques artistiques, et aussi des réseaux d’entreprise.

On peut donc avoir des réglages de visibilité des posts très fins, à cheval sur la sécurité, suivre des gens, publier des images, des photos, des vidéos, des liens, comme sur n’importe quel réseau social. Mais avec une limite de 500 caractères par post.

Et donc, si je vous recommande l’instance www.mamot.fr plutôt qu’une autre c’est parce que c’est une instance hébergée par La Quadrature du Net, une chouette asso qui lutte pour les libertés numériques à laquelle je fais des donations régulière. D’ailleurs en ce moment ils font une action collective contre les GAFAM que je vous invite à rejoindre sur gafam.laquadrature.net, parce que notre vie privée et nos libertés fondamentales ne sont pas à vendre.

 

 

logo de telegram.org

Remplacer Messenger et whatsapp par Telegram, une messagerie chiffrée de bout en bout, sans pub, et régie par des gens bien.

ça vaut le détour. Vous pourrez donc me retrouver sur ces plateformes en cherchant l’utilisateur « tykayn ».

La force soit avec vous!

 

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies. Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.
Suivez moi sur Mastodon @tykayn@mastodon.cipherbliss.com.
Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!