Archives par mot-clé : FLOSS

présentation de @HadH sur Mastodon

Comment devenir un artiste à succès sur Mastodon

Présentez-vous

Beaucoup des toots qui sont largement diffusés sont des introductions d’artistes. Cela peut sembler étrange venant de plates-formes plus grandes et sans visage comme Twitter, mais les communautés de Mastodon sont plus soudées, et un nouveau membre de la communauté disant bonjour est vraiment apprécié. Vous pouvez décrire qui vous êtes, d’où vous venez, faire le lien entre votre travail antérieur ou vos profils, et inclure quelques exemples de votre travail. Comme partout ailleurs, les belles images attirent les yeux.

Remplissez votre profil

Vous pouvez télécharger un avatar et une image d’en-tête. Il est sage de faire les deux, car les gens ont tendance à ignorer les messages des comptes avec l’avatar par défaut, et les profils semblent beaucoup plus jolis avec une image d’en-tête. Les avatars peuvent même être animés ! Les avatars animés seront affichés aux utilisateurs qui ont opté pour des animations d’interface, qui sont désactivés par défaut pour des raisons d’accessibilité.

Décrivez brièvement qui vous êtes. Le profil bio peut être affiché lorsque les messages épinglés, tels que votre introduction, ne le sont pas, il est donc logique d’ajouter des informations communes, importantes dans les deux. Encore plus de descriptifs clés sont possibles sur votre page grâce aux métadonnées de profil.

Vous avez 4 paires d’étiquettes/contenus à utiliser comme bon vous semble. Vous voulez dire aux gens de quel pays vous venez, quelles langues vous parlez? Vous pouvez le faire. Vous pouvez les utiliser pour faire référence au pseudo de votre moitié, mettre des emoji, indiquer votre site pro, d’autres moyens de vous contacter ou créditer l’auteur de votre avatar.

Utilisez les

Cela sera familier à ceux qui viennent d’instagram ou twitter, mais les hashtags sont vraiment importants sur Mastodon! Bien sûr, contrairement à Instagram, il y a une autre façon de découvrir le contenu : le « tuyau d’incendie » ou les flux d’actu locaux et fédérés. Ils montrent une partie du contenu en temps réel tel qu’il apparaît. Dans un sens, cela signifie que vous avez une chance d’être remarqué, même si vous n’avez pas encore d’abonnés. Mais tout le monde ne peut pas suivre cela! L’utilisation de hashtags permet aux gens de trouver votre art quand ils le cherchent. Certains des hashtags que les gens utilisent sont #mastoart, #creativetoots, #photography, #catsofmastodon, #illustration

Postez des pouets de qualité

Définissez le point de focale dans vos médias

Pour garder de la constance dans les hauteurs de pouets, les médias ne sont pas affichés en grand partout par défaut, et peuvent se retrouver à masquer des parties qui rendent l’aperçu de vos images étrange. Pour éviter cela vous pouvez définir un point de focale, qui définiera le centre de recadrage de votre image. Vous pouvez aussi le faire sur les applis mobiles.

Répartissez dans le temps vos posts

Il peut être tentant de jeter tout votre portfolio immédiatement, mais ne le faites pas ! Bien que vos messages apparaîtront toujours sur votre profil, la présence de vos messages sur les flux personnels de vos followers est éphémère, ils seront poussés dehors par de nouveaux messages ! Prenez en compte le fait que des personnes de fuseaux horaires différents sont en ligne à des moments différents. Il est logique d’afficher à des jours différents, à des moments différents de la journée, pour attirer le plus d’attention possible.

Ne vous sentez pas mal à l’aise de mélanger les messages d’art et les mises à jour personnelles. Ce n’est pas une mauvaise chose,; au contraire, les gens apprécient la personnalité derrière le travail. Montrez l’artiste derrière l’art.

Marquez les médias sensibles

Mastodon vous permet de marquer les photos ou les vidéos comme sensibles, elles sont donc cachées derrière un avertissement. C’est formidable pour les gens qui ne peuvent pas ou ne veulent pas voir d’images explicites, mais pour les artistes qui créent principalement cela, cela peut être inhibant. L’art caché derrière un avertissement est moins susceptible d’être remarqué sur les lignes du temps, et vous devez être conscient de ce compromis. Ce que vous pouvez faire, c’est mélanger votre art explicite et non explicite pour gagner plus d’abonnés.

Il existe également une préférence par défaut afin de toujours afficher les médias sensibles sans avertissement, dans vos préférences de profil. Vous et vos followers souhaiterez peut-être activer cette option.

Utilisez les Content Warning (CW)

L’une des meilleures fonctionnalités de Mastodon est ce bouton qui indique «CW» à l’endroit où vous écrivez vos pouets. Cliquez sur pour ajouter un champ d’avertissement de contenu dans lequel vous pouvez mettre des informations sur le contenu de la tâche (par exemple, santé mentale, politique, discours obscène, nudité) afin que les personnes ne soient pas obligées de voir le contenu qu’elles souhaitent éviter, pour une raison quelconque. Bien sûr, il convient également aux spoilers de séries ou de livres.

Une convention courante consiste à mettre +, – ou ~ dans un avertissement de contenu pour indiquer si le contenu est globalement positif, négatif ou mixte.

Mon conseil est simple: si vous n’êtes pas sûr de savoir si une tâche nécessite ou non une CW, donnez-lui une CW. Les gens l’apprécient vraiment et c’est plutôt une bonne chose que d’être trop prudent et trop respectueux des autres, plutôt que pas assez.

Vous pouvez également utiliser une CW pour résumer un long post. Certains l’utilisent pour faire des blagues. Peut-être penserez-vous à d’autres utilisations. Les possibilités sont infinies ! *o*

Ayez une communication humaine

Interagissez avec les autres

Remerciez les lorsqu’ils commentent vos posts, dites ce que vous aimez sur les autres avec un minimum de détail quand vous ajoutez un favori, aidez les gens qui en ont besoin.

Repartagez les artistes qui méritent d’être découverts, regardez sur le profil des dont vous appréciez le travail à quels comptes elles sont abonnées, vous allez trouver des perles rares!

Ne postez pas que des images

Mastodon permet de poster aussi des vidéos, des gifs, des fichiers audio, réaliser des sondages éphémères, profitez-en!

Publiez des actualités relatifs à votre activité d’artiste, les évènements auxquels vous vous rendez, vos réflexions, vos astuces, vos tutoriels.

Si vous avez un blog sous wordpress vous pouvez installer l’extension « wp post to mastodon » qui vous proposera de faire un Pouet sur votre compte lors de la création d’un nouveau post. Très pratique pour s’éviter des copier coller.

Transiter depuis Twitter ou Thumblr

Beaucoup d’artistes ont un compte Twitter, mais se retrouvent régulièrement refroidis pas sa modération qui censure des tétons dénudés mais pas des insultes racistes ou homophobes, sans que les utilisateurs n’aient leur mot à dire, en plus de se faire spamer de publicités et de profilage liberticide. Rien de tout cela sur Mastodon, c’est vous qui avez le contrôle, vous pouvez faire vos propres règles, modifier l’apparence et fonctionnement de la plateforme, et déménager ailleurs tout en conservant votre réseau de personnes suivies si vous le souhaitez.

Utilisez le bridge Mastodon/Twitter pour poster sur twitter vos posts de Mastodon et inversement.

Postez des toot sur votre blog avec la fonctionnalité d’intégration, disponible dans les menu « trois points » en bas des toots.

Conviez d’autres artistes à prendre le mammouth par les cornes

Le changement de paradigme proposé par la fédération de réseaux est une réelle révolution dans les rapports de force entre les plateformes sociales et leurs utilisateurs. Libérez vos contacts des plateformes injustes que sont Twitter, Youtube ou Facebook, et faites leur découvrir votre art au milieu d’un public d’amateurs nouveaux et libres.

Amusez vous!

___

Ce post a été inspiré par ce post sur le blog de Mastodon https://blog.joinmastodon.org/2018/06/how-to-become-a-successful-artist-on-mastodon/

 

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies.

  • Bitcoin
  • Ethereum :
  • Monero
  • Ğ1
Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.
Suivez moi sur Mastodon @tykayn@mastodon.cipherbliss.com.
Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

On a besoin de compétences en UX design dans les projets libres

L’expérience utilisateur, et le design bien foutu sont des choses que l’on reproche souvent à des logiciels libres. Enfin, à ce qu’on se représente de logiciels libres, car sans eux il n’y aurait pas d’internet possible, et encore moins de web. Tout le monde utilise des choses libres sans le savoir mais qui leur sont invisibles, par exemple des serveurs web. Mais concentrons nous sur les logiciels et sites web ayant un fort tenant visuel. Le plus souvent, un site, un logiciel de bureau comme un simple tableur ou un truc pour gérer les plantations de son jardin sont loin d’être sexy et faciles à utiliser. Enfin, dans la mesure où on a pas un tuto pour nous prendre la main dès notre première visite.

L’ergonomie, le design, l’UX, ça manque cruellement à ce monde.

c’est d’ailleurs un des reproches les plus souvent faits aux projets libres: ils sont pas jolis jolis parce que la compétence principale des contributeurs est celle d’ingénieurs. Et quand on est ingénieur, la priorité c’est de faire en sorte que les choses marchent avec le moins de bugs possible. Cela sous entend que l’on s’attend à certains comportements (conformes à une spécification), et que tout ce qui en dévie est indésirable, comme un insecte qui fait des courts jus en marchant sur des circuits imprimés.

Prenez par exemple un logiciel libre qui sert à « graver » une image disque sur une clé usb. Etcher est super populaire parce qu’il est doté d’une expérience utilisateur super simple, que l’on comprend tout de suite, très facile à utiliser. Ce qui a suffi à le faire adopter plus facilement qu’unetbootin, qui permet la même chose mais avec une interface vachement moins sexy.

unetbootin, interface d’une beauté digne de windows XP

Etcher, interface fort jolie qui situe en plus le plan d’action clairement

Peu de gens savent qu’il suffit de glisser déposer un fichier .iso dans le dossier d’une clé usb pour que Debian / Ubuntu / Mint et d’autres OS libres proposent de graver cette image disque dessus. C’est très simple quand on le sait, plus simple que d’installer et lancer Etcher, mais c’est juste méconnu car ce n’est pas un comportement que windows ou macOS fournissent à ma connaissance.

Les personnes ayant des compétences en UX sont bien cachées de par le monde, et c’est d’ailleurs rare de les trouver dans les entreprises faisant du logiciel.
Mais alors, où vous cachez vous, amis bidouilleurs et bidouilleuses de design?

Cependant avoir une jolie identité graphique (effet wouaw, truc trop joli et “interface sexy” * o * ) n’est pas forcément suffisant à ce que le tout soit utilisable et bien foutu.
Combien de fois ai-je pu lire des mésaventures de projets de dev qui avaient une fuking belle identité visuelle mais se révèlaient impossible à utiliser car pas du tout hiérarchisée faute de recueil des besoins avec les utilisateurs finaux,
faute de hiérarchie de l’information,
faute de contraintes bling bling qui n’apportaient rien si ce n’est des rallongements de temps de dev à faire ensuite car manquant d’harmonie et trop lourd en complexité.

Chacun des acteurs d’un projet peut le flinguer en négligeant l’implication de ses choix sur les autres membres de l’équipe. Un problème classique de la gestion de projet.

L’expérience utilisateur (et l’expérience développeur) fonctionnent comme une pyramide de Maslow: chacune des couches des besoins n’est atteignable par l’utilisateur que dans le cas où toutes les couches précédentes ont été réalisées.

  1. Fonctionnel, utile. Fonctionne tel qu’on l’a programmé. (niveau essentiel)
  2. Fiable. Est disponible et précis. (nécessaire)
  3. Utilisable. Peut être utilisé sans difficulté. (nécessaire)
  4. Pratique. Très simple à utilisé, fonctionne tel qu’on se l’imagine. On entre dans la partie sujbective. (désirable)
  5. Plaisant. Doté d’une expérience mémorable, qui donne l’envie de le faire connaître et de le partager.
  6. Sensé. à un sens propre, apporte quelque chose de bénéfique concret à l’utilisateur. (excellente UX)

Toutes ces problématiques, il faut que les libristes s’en emparent aussi!

Bon ok, on est d’accord.
Mais comment faire pour trouver des gens à ces compétences si rares et leur donner envie de contribuer ?

si vous avez des pistes pour aller les pêcher (cafésalé ? deviantart? dribble?) je suis preneur.

Sur MobiliZon, un projet d’organisation d’évènements utilisant ActivityPub (et donc le fédiverse), Framasoft a embauché deux designers.

Mais venez donc sur le canal Matrix du projet (on y cause Français et Englishe) ou sur le site officiel joinmobilizon.org , plus on est de fous, moins y’a de riz.

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies.

  • Bitcoin
  • Ethereum :
  • Monero
  • Ğ1
Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.
Suivez moi sur Mastodon @tykayn@mastodon.cipherbliss.com.
Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

Une caisse en ligne pour les exposants

étant moi même exposant de temps à autre, j’ai ouvert une version bêta d’un petit service en ligne (mêlant un backend en Symfony et un front en Angular) permettant d’avoir une caisse en ligne pour des exposants.

 

On peut actuellement:

  • utiliser le compte de démo (login: demo, pass: demo) pour voir avec des infos fictives ce que ça donne.
  • creér un compte et le modifier (vérifiez votre dossier de spams pour le mail d’activation de compte)
  • enregistrer des ventes et des infos clients.
  • exporter toutes les ventes.
  • créer des festivals qui gèrent aussi les fonds de caisse avant et après le festival.
  • créer des catégories et des produits en masse rien qu’en écrivant leur nom et leur prix dans la partie Imports.
  • gérer des stocks de produits, actualisés en temps réel.
  • obtenir quelques statistiques générales.
  • Créer, Modifier, Lire la plupart des objets. (pas encore de suppression)

Exemple de gestion des festivals calculant votre bénéfice et vos écarts de caisse:

C’est une version béta, l’utilisation sur petits écrans et les éléments pas toujours alignés restent à fignoler mais c’est globalement utilisable. J’ai fait au mieux avec les retours de mes premiers testeurs.

Le code est disponible en open source sur mon gitlab dans le répertoire fanzine-log.

J’attends vos retours pour essayer la Caisse et faire évoluer tout ça 😉

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies.

  • Bitcoin
  • Ethereum :
  • Monero
  • Ğ1
Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.
Suivez moi sur Mastodon @tykayn@mastodon.cipherbliss.com.
Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!