Facebook est mort, vive Mastodon

Facebook a merdé avec le scandale de Cambridge Analytica, et maintenant beaucoup de gens sont au courant et fuient ladite plateforme en désactivant les logins via cette plateforme sur les autres sites, et on a vu apparaître un hastag nommé #deleteFacebook.

On peut d’ailleurs retracer une timeline de leur méfaits pour compléter l’article que j’avais traduit à propos de comment facebook choisit vos amis à votre place, peut deviner votre orientation sexuelle avec seulement 3 likes, vous censure sous directives politiques, conserve vos infos médicales, vous espionne, conserve les textes que vous effacez et n’envoyez pas dans une conversation Messenger, vous demande d’espionner vos proches, retient combien de fois vous avez été violé-e, vos historiques de déplacement, se met au milieu de tous vos échanges avec vos proches via Instagram, Messenger et WhatsApp qui lui appartiennent, fait des profils psychologiques pour vous manipuler (pas seulement avec de la pub) et vous pourrit dans la vraie vie. Voilà voilà. C’est pas bien propre tout ça et c’est avéré depuis des années.

Mais maintenant tout le monde est au courant et commence à voir que l’herbe est plus verte ailleurs.

Cliquer sur j’aime, pas certain que ça soit une bonne interaction sociale à tous les coups. illu par TyKayn

ça tombe bien, il existe le réseau social Mastodon et Telegram pour remplacer tout ça.

www.mamot.fr

Mastodon, enfin un réseau social ouvert, sans pub, auto-hébergeable, et qui communique avec toutes les instances du monde selon les règles que l’on choisit. C’est ça qui est beau avec l’open source, c’est qu’on peut le bidouiller.

Tout comme pour les e-mails on est pas obligés d’avoir tous un compte chez MachinMail pour envoyer des e-mails à d’autres gens qui auraient des comptes chez TrucMail et BiduleMail, on a des moyens de communiquer multi plateforme grâce à des protocles standardisés. Actuellement, les grands réseaux sociaux sont fermés et restrictifs, la révolution apportée par Mastodon est donc vraiment remarquable, en plus d’avoir déjà des millions d’utilisateurs et de rencontrer un franc succès.

C’est ainsi que de nombreuses instances ont été crées afin de permettre des safe-space LGBT+, des thématiques artistiques, et aussi des réseaux d’entreprise.

On peut donc avoir des réglages de visibilité des posts très fins, à cheval sur la sécurité, suivre des gens, publier des images, des photos, des vidéos, des liens, comme sur n’importe quel réseau social. Mais avec une limite de 500 caractères par post.

Et donc, si je vous recommande l’instance www.mamot.fr plutôt qu’une autre c’est parce que c’est une instance hébergée par La Quadrature du Net, une chouette asso qui lutte pour les libertés numériques à laquelle je fais des donations régulière. D’ailleurs en ce moment ils font une action collective contre les GAFAM que je vous invite à rejoindre sur gafam.laquadrature.net, parce que notre vie privée et nos libertés fondamentales ne sont pas à vendre.

 

 

logo de telegram.org

Remplacer Messenger et whatsapp par Telegram, une messagerie chiffrée de bout en bout, sans pub, et régie par des gens bien.

ça vaut le détour. Vous pourrez donc me retrouver sur ces plateformes en cherchant l’utilisateur « tykayn ».

La force soit avec vous!

 

Une réflexion au sujet de « Facebook est mort, vive Mastodon »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.