Vous n’avez rien à cacher, à part votre vie privée

Je me souviens quand internet est arrivé dans les chaumières, au début les parents donnaient un discours dans ce style à leurs enfants:

« fais attention à qui tu parles sur internet, méfie toi des sites que tu visites, et ne mets pas n’importe quelle photo en ligne »

Aujourd’hui c’est très différent, quand on apprend qu’il s’est mis en place une surveillance généralisée des honnêtes gens, on s’imagine souvent qu’on a rien à cacher et qu’il est normal de surveiller les gens parce que « y’en a qui sont pas bien gentils ».

Cependant, avez vous remarqué que ce n’est pas vous qui décidez qui doit être surveillé ou non et que par conséquent vous pouvez en faire les frais alors que vous ne faites rien de mal?

Si vous n’avez « rien à cacher » je vous invite à me confier vos codes de carte bleue, vos mots de passe, votre téléphone, le double des clés de chez vous, le double de vos clés de voiture, à m’informer de l’intégralité de vos déplacements, de ce que vous écrivez, dites, prenez en photo… je les garderai en lieu sûr pour votre sécurité.

Non ça ne vous tente pas ? Et si une vingtaine d’entreprises différentes faisait ceci sans vous demander votre avis toutes les minutes, 24/7, en prenant le droit de recouper ces infos avec des choses que vous avez faites et dites rétroactivement, est ce que vous ne trouveriez pas ça dangereux?

Je vous invite fortement à zieuter ce petit documentaire « Nothing to hide » sous titré en Français, qui explique très bien en plusieurs parties les enjeux qui se cachent derrière cette propagande moderne du « rien à cacher ».

Avancer que vous n’avez que faire de votre vie privée parce que vous n’avez rien à cacher est comme dire que vous n’avez que faire de la liberté d’expression parce que là vous n’avez rien à dire.

La vie privée ne concerne pas quelque chose à cacher, mais quelque chose à protéger.

La vie privée est le fondement de tous les autres droits. C’est votre droit à être vous même.

Edward Snowden

Vous comprendrez mieux ce qu’est la vie privée, l’intimité que l’on doit préserver, la liberté de s’informer, le droit à l’erreur, être soi même, entreprendre des choses que l’on a jamais essayé, les erreurs du big data. Vous saisirez en profondeur les travers et des dommages bien réels dont découlent la surveillance de masse, les abus facilités, le contrôle social, et ce que l’on peut faire contre. Car heureusement, nous sommes nombreux à trouver que tout ceci n’est pas normal, et nous pouvons agir chaucn, afin de nous protéger mais aussi de protéger TOUTES les personnes auquelles on tient.

Tout au long du film nous suivrons aussi monsieur X, qui a joué le jeu avec deux ingénieurs en analyse de données, d’installer des mouchards sur son ordi et son téléphone pendant un mois en analysant uniquement les métadonnées afin de montrer toutes les informations que l’on peut obtenir d’une surveillance continue. étonnamment, les infos recueillies sur un seul téléphone et ordinateur permettent de tirer des analyses de dizaines de personnes à la fois.

Peut être aurez vous une autre perspective de la chose, la prochaine fois que vous entendrez quelqu’un vous dire qu’il n’a rien à cacher. Si vous avez encore le droit de croire que les choses ne sont pas aussi simples.

Une réflexion au sujet de « Vous n’avez rien à cacher, à part votre vie privée »

  1. […] Supprimer les cookies de votre navigateur évitera ce genre de désagrément. Empêcher le pistage avec une extension telle que ublock origin et privacy badger, (installables également sur Firefox en version mobile) ainsi qu’utiliser un moteur de recherche qui ne vous piste pas comme DuckDuckGo ou Qwant (cocorico!) vous fera manifestement gagner du pouvoir d’achat. en plus de bénéficier d’un regain de votre vie privée. […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.