La vérité, c’est moi!

Je ne pense pas que vous soyez ignorant de ce qu’est de la propagande, je suis cependant beaucoup moins certain que vous soyez en mesure d’identifier de la propagande comme telle lorsque vous y êtes exposé.

Si vous pensiez qu’il suffit de lire ou voir une actualité émanant d’une autorité reconnue telle qu’un journal ou une émission labellisée « journal » ou « actu » pour qu’elle soit valable et reflète le monde réel, j’ai de mauvaises nouvelles pour vous. Il n’est jamais opportun de suspendre votre esprit critique ou de croire sur parole tout ce que l’on nous dit ou nous écrit.

Le nuage de fumée autour des fausses nouvelles, ou fake-news présuppose qu’une nouvelle, ou une actualité, revêt toujours un caractère de vérité indéniable. On suppose qu’une chose largement diffusée sur quelque média que ce soit est forcément vraie, or rien n’est plus faux. Il est fréquent que les journaux mais aussi les œuvres littéraires traîtant d’actualité se trompent, par erreur ou par stratégie politique, et que la lumière sur des faits ne soit faite que des jours, des semaines, ou des années après l’arrivée des faits.

Décréter que l’on est seul détenteur de la vérité relève de l’autoritarisme, et s’armer de censure sans contrôle judiciaire comme on prévoit de le faire en France, pour faire disparaître les discours contraires au nôtre, relève du facisme, comme dans le film La classe américaine:

Peu importe vos opinions et votre discours, si la censure est votre seule réponse, vous êtes faciste. Innonder les médias d’un discours qui ne permet aucune réponse (si vous n’êtes pas content on vous envoie l’armée, la police, ou les CRS), ou de ne restreindre les débats qu’autour d’interprétations fallacieuses est un des visages de la propagande.

La réponse qui convient à un régime détendu des opinions, c’est d’avoir des droits de réponse, d’avantage de liberté d’expression, la liberté de dialogue sans menaces, d’avoir des opinions contraires, de ne pas être d’accord.

évitons les arguments pourris à base de sophisme du procureur.

Un peu de charité intellectuelle, que diable!

Si vous aimez ce que nous faisons à Cipher Bliss, vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons: en faisant un micro don sur liberapay , ou en cryptomonnaies.

  • Bitcoin : 1HnPR8SCv8zz2GammC9JjnyNwhuTUS1V2Y
  • Ethereum : 0x164827935544125dde38a935e3b14e66a35724f3
  • Monero : 46wL7iETFo5Vwiz7RRJtkMb2vLFd2k9qT49eyZHu5gL9fvdcS4ktEiHWbwaVe4vUMveKAzAiA4j8xgUi29TpKXpm43Nwzaq
  • Ğ1 : 46wL7iETFo5Vwiz7RRJtkMb2vLFd2k9qT49eyZHu5gL9fvdcS4ktEiHWbwaVe4vUMveKAzAiA4j8xgUi29TpKXpm43Nwzaq
Le plus simple nous pour nous faire connaître étant de partager cet article.
Suivez moi sur Mastodon @tykayn@mamot.fr.
Ce site restera libre comme un gnou dans la nature et sans pubs, parce qu'on vous aime. Que la source soit avec vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.