Comment réduire en masse plein de photos avant de les transmettre

Sur votre système linux il existe un tas d’outils intégrables à votre explorateur de fichier pour réduire en masse vos photos d’un seul coup.

Le plus rapide, pour réduire de 50% un tas de photos, ouvrez votre terminal préféré, déplacez vous dans le dossier plein de photos a redimensionner et collez ceci puis faites entrée

for f in `find . -name « *.jpg »`
do
convert $f -resize 50% $f.resized.jpg
done

Et wouala!

Comment enlever les informations exif de vos photos avant de les publier

installer libimage-exiftool-perl

sudo apt-get install libimage-exiftool-perl

Vous avez maintenant exiftool disponible dans votre terminal favori. Cet outil vous permet d’examiner les infos exif mais aussi de les supprimer avec l’option -all. Pour examiner, faites par exemple:

exiftool ma_photo.jpg

Et pour virer les infos exif de tout un dossier de vos photos, allez dans le bon dossier, un qui par exemple contient 17 photos dont ne nom de fichier commence par IMG et lancer la commande suivante:

exiftool -all= IMG* ~/Images/voyage lyon/blog
17 image files updated
1 image files unchanged

et voilà, vous avez des fichiers avec bien moins d’infos exif.

le village global d’internet et les shitstorms

Le village global d’internet (ou plutôt du web, car c’est pas tout à fait pareil, merci Michael from  Vsauce) permet de mettre à la vue de n’importe qui un phénomène qui a toujours existé dans les villages: la lapidation sur place publique ad hominem. Certes on envoie pas de cailloux mais il n’empêche que les shitstorms produisent des dégâts bien réels et vraiment pas très sympa et c’est statisique: les femmes sont davantage exposées à ces effets néfastes.

Ce petit épisode de l’émission BiTS produite par Arte est sortie en Décembre 2015. Mais le phénomène de bourrinage en masse est une chose connue depuis fort longtemps. (hey y’a le dernier épisode de black mirror de la saison 2 sur ce sujet précis, ça s’apelle « le jeu des conséquences »)

Les plateformes sociales ne sont pas seules responsables de ces effets de masse qui par leur forme accumulative et leur format succint encouragent d’avantage les punch lines aux débats éclairés et argumentés.

La libération des paroles est une chose formidable, mais il ne faut pas oublier que la liberté d’expression ne vous autorise pas pour autant à défoncer tout le monde oralement. Oui, aujourd’hui on a une forte tendance à préférer la censure quand un message nous déplaît, mais c’est un énorme tort. Aucun débat n’est possible si vous muselez un discours qui n’est pas en parfait accord avec le votre. Et le jour où ce n’est pas vous qui tenez la muselière de la censure, vous serez bien ennuyé.

à l’avenir, méfiez vous des choses qui vous énervent en ligne, car comme toute personne vous êtes extrêmement plus susceptible de participer à la propagation d’une rumeur si celle ci suscite chez vous des émotions fortes. Les pensées se propagent de la même façon que les maladies et les parasites: elles se multiplient et évoluent à travers des hôtes. En l’occurence, les arguments mutent de sorte à ce qu’ils ne deviennent qu’une caricature de ce que l’adversaire le plus évident pourrait être. C’est pour cela qu’il faut faire énormément attention à éviter de produire des arguments tout pourrits (y’en a 3 grandes familles: Travestissement, Attaque, et Erreurs logiques. homme de paille, ad hominem, fausse vérité, inversion de la charge de la preuve, bouger la cible, dessiner la cible après le tir…)

Posez vous simplement la question d’à qui profite ce que vous transmettez et qui va en subir les effets potentiellement démesurés.

OMG! je vous ai transmis un truc, faites gaffe!

 

Nos autodafés numériques

 

Alors que l’on se disait que l’on ferait bien un tour sur le site de tel ou tel artiste, blogueur dont on apprécie le travail mais que l’on sait pas très productif, quelle tristesse de tomber sur une page blanche ou un nom de domaine à acheter, ou impossible à retrouver après moult recherches, nous montrant que le site en question n’est plus qu’un lointain souvenir.

Quand on ne prend pas soin de ses espaces d’écriture numérique ils finissent par disparaître rapidement, surtout si ils ne sont pas auto hébergés et que vous avez donné toute votre vie à thumblr, blogger, facebook, wordpress, youtube, ou skyblog. Vous n’aviez probablement jamais fait le rapprochement, mais si vous en êtes responsable, en perdant votre contenu numérique, vous faites un autodafé. et ça, ce n’est vraiment pas très sympa.

Vous avez des choses importantes à dire, faites en sorte qu’elles puissent être lues plus d’une seule fois par une poignée de personnes: prenez soin de vos contenus, faites des sauvegardes sur plusieurs supports, utilisez des services d’archives pour accéder à des contenus disparus et surtout, hébergez les choses sur une plateforme qui ne va pas faire disparaitre vos écrits sans vous prévenir. Vous pouvez reprendre le contrôle de votre vie numérique.

Allez zou tout le monde on prend deux minutes pour cliquer sur « exporter mon contenu » ou installer mysqlautobackup pour les plus barbus.

Le tur-fu écologique des années 2000 est il réalité en 2017?

dans les années 90 on avait eu quelques prospectus au collège pour savoir de quoi seront fait les avancées des années 2000. Alors, et-ce qu’on est encore loin de cette liste au père noël?

Plastiques: On a pas encore mis en place de procédé de recyclage standardisé rien que sur l’échelle d’un département, les producteurs d’emballages plastiques ne sont pas contraints de n’utiliser que des matériaux recyclables et de contribuer à un effort collectif pour les recycler.

Conquête spatiale: on a de vrais plans tels que la big fucking rocket pour conquérir d’autres planètes, ou tout du moins la Lune et la planète Mars depuis que SpaceX a réussi à produire des fusées dont les lanceurs sont réutilisés, ce qui réduit énormément les coûts de fabrication. On plante un drapeau sur la lune en 1970, et en 2017 on a toujours pas de base lunaire alors que cela sécuriserait énormément la survie de notre espèce, rien que ça. ça vaudrait le coup de se bouger le cul de façon collective.

L’hibernation n’est prévue que pour les marmottes, on ne sait pas encore si on va les envoyer en orbite, mais pour près de 5000 € on peut s’envoyer en l’air et expérimenter l’impesanteur dans des avions zéro G.

Réalité augmentée: ça marche, et on fait quelques jeux vraiment bien foutus avec des lunettes toujours plus légères.

Ville verticale: y’en a qui ont essayé, désormais les constructions de lotissements neufs comportent des commerces au rez de chaussée et des parkings souterrains. Une nette avancée dans cette optique.

On a des projets de smart cities qui relèvent davantage de l’espionnage de masse légalisé plus que de systèmes facilitant la vie aux gens et de réseaux routiers ou autres qui s’adaptent aux usages.

Pour les pics de pollution dans paris: on s’en prend aux automobilistes les plus pauvres, (en les interdisant de circuler dans les zones restreintes) qui ne représentent pas la majorité des usagers des routes parisiennes sans imposer de normes aux entreprises du coin, et en encourageant la concentration des entreprises à un même endroit, ce qui ne peut qu’accroitre les problèmes de charges de transports en tout types, aussi bien en commun qu’individuels.

Stockage de l’eau: on a des réservoirs et les constructions d’habitations proposent des cuves à eau capable de réutiliser l’eau de pluie pour les utiliser dans les toilettes ou les machines vie un système de filtration, pour ne pas gaspiller de l’eau potable. Sinon pour stocker l’eau, y’a les tomates  qui sont en voie d’extinction, il parait que y’en avait près de 200 sortes en 1950, et aujourd’hui moins d’une dizaine.

Wala wala, y’a encore du boulot.

Statistiques sur les fanzines référencés par méluzine

Selon cette page de stats du site meluzine.org, recueillant les infos pour leurs 1484 fanzines référencés voici ce que ça donne. (Ne prend pas en compte les 331 fanzines qui n’ont pas renseigné de prix ainsi que ceux qui n’ont pas renseigné de nombre de pages.)

 

mon analyse: souvent, les fanzines c’est pas cher, autour de 3€, pour plein de pages de dessin et de texte. Alors mangez en!
-Voilà

Comment désactiver de façon permanente le mode « only full group by » de mysql

Au pays de symfony, doctrine ne fait pas d’association uniquement pleinement groupées.
Si vous avez eu ce problème de mode SQL only_full_group_by
pour le résoudre de façon permanente vous devez éditer un fichier de conf personnalisé:

sudo nano /etc/mysql/my.cnf

ajoutez ceci à la fin du fichier:

[mysqld]
 sql_mode = "STRICT_TRANS_TABLES,NO_ZERO_IN_DATE,NO_ZERO_DATE,ERROR_FOR_DIVISION_BY_ZERO,NO_AUTO_CREATE_USER,NO_ENGINE_SUBSTITUTION"

redémarrez votre serveur mysql

sudo service mysql restart

et ça désactivera le problème de ONLY_FULL_GROUP_BY pour TOUS vos utilisateurs.

restez en vie, luttez contre le présentéisme

Travailler moins pour gagner plus, ou comment le présentéisme fait couler les projets, les boîtes et leurs employés.

Bossez bien, et cultivez votre vie en dehors du boulot, passez du temps de qualité en famille, entre amis, ou bien seul. Ne tombez pas dans le piège qui vous fera regretter en fin de vie de ne pas avoir mieux géré votre temps en dehors de celui que vous passez sous contrat avec une entreprise. Votre travail ne s’en portera que mieux. On passe déjà suffisamment de temps dans les transports. Méfiez vous également lorsque l’on vous parle de culture d’entreprise, ce n’est que de la novlangue pour désigner tout simplement un culte de la vie d’employé digne des plus strictes lois martiales.

C’est une forme d’organisation totalitaire, voire même sectaire. Dans ces structures, il y a la reproduction d’un même schéma avec un leader charismatique, incarné généralement par le fondateur de la société, autour duquel se crée un culte de la personnalité. Vous avez ensuite l’adoption d’un langage commun généralement bourré d’anglicismes, d’euphémismes et de superlatifs décuplés qui se propagent à une vitesse folle…..
Plusieurs process sont souvent rebaptisés avec des noms qui se veulent savants mais sont au final très creux. Ajoutés à cette novlangue, des rituels communs, des valeurs communes, une culture d’entreprise commune ou encore une surveillance omniprésente des résultats. Ce qui est assez proche selon moi d’un système totalitaire…. et d’autant plus hypocrite de la part d’entrepreneurs prônant la liberté à tous les étages et qui se révèlent dans les faits plus que liberticides.

-Claude Tran,

à propos de l’article « quand la coolitude des startups se transforme en prolétariat déguisé » de Marion Perroux 

https://www.challenges.fr/start-up/quand-la-coolitude-des-start-up-se-transforme-en-proletariat-nouvelle-generation_477708

Un autre témoignage ici: http://www.arolla.fr/…/2…/05/projet-jai-essaye-presenteisme/

Le culte du temps de travail, c’est mal, la qualité de code, c’est bien

comment faire sa compta d’entreprise individuelle dans une feuille de calcul

j’ai déjà évoqué quelques astuces pour tableur/excel/libreOffice/google sheets qui pourraient vous servir à vous faciliter la compta de votre petite entreprise. Je vous propose de nous appuyer cette fois ci sur un fichier concret que vous pourrez utiliser direct paf boum pastèque.

par ici pour la fiche prévisionnelle super trop pratique sur gdrive

Connaitre des formules de feuilles de calcul c’est bien, mais faire en sorte que ça ne soit pas le boxon dans votre comptabilité est un sport qui demande un peu plus de souplesse.

Quand vous avez une auto-entreprise (AE)(oui leur site web est atroce) la comptabilité est très simple, vous ne pouvez pas facturer de TVA ni faire de note de frais, et tout peut être réglé en ligne sur net-entreprise.fr. (eux aussi ils font fort dans le genre site atroce pas rénové depuis l’an 2000)

vous pouvez télécharger utiliser ce fichier super simple avec des achats et des recettes pour votre AE: livre_compta_auto_entreprise (éditable avec OpenOffice Calc ou LibreOffice Calc)

Dès que vous avez un statut qui vous permet de facturer davantage que les 34000€ par an, les choses se compliquent, rien que parce que vous devez ouvrir un espace pro sur le site des impôts. (qui s’est légèrement refait une beauté en 2016 après avoir boudé les mises à jour pendant une dizaine d’année, mais pas sur toutes ses pages non plus, faut pas déconner). Si vous voulez des infos pour choisir votre structure d’entreprise, j’ai personnellement trouvé pas mal de bonnes infos à jour pour choisir la mienne (en tant que développeur web indépendant) sur www.entrepriseindividuelle.info.

Dans tous les cas, l’aide d’un comptable vous sera précieuse (pas besoin d’expert-comptable si vous faites moins d’une vingtaine de factures par an et si vous n’avez aucun employé).

Le but du jeu avec cette feuille de calcul ça va être de:

1/ gérer votre facturation

  • avoir une vue globale de votre situation
  • pouvoir générer des pdf de facture à envoyer à nos clients sans se fouler le petit doigt
  • base de données de clients

    2/ gérer votre trésorerie

  • lister vos dépenses par type
  • prévoir la disponibilité de votre trésorerie à long terme
  • estimer combien vous allez devoir reverser de ce que vous gagnez à chaque organisme qui vous le demandera tous les trimestres ou tous les mois. (loyer, assurance, mutuelle, abonnements divers,carburant,URSSAF, RSI, CIPAV, DGFIP, CFE… mais attention, les barêmes changent toutes les moitiés d’année)
  • constater les différences entre vos prévisions et les mesures de votre trésorerie afin d’ajuster vos économies.

rien que ça ce sera déjà pas mal pour vous permettre de personnaliser comme vous voulez.

(le mode d’emploi de cette feuille est en cours de rédaction)